JOYEUX HALLOWEEN (31 OCTOBRE)


Joyeux HalloweenDracula animé.

Halloween est une fête qui se déroule dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre. La tradition veut que les enfants se déguisent avec des costumes qui font peur et aillent sonner aux portes en demandant des bonbons en disant Trick or treat (Des friandises ou un mauvais tour).

Le symbole d’Halloween est la citrouille, remplacée quelques fois par un potiron (Jack-o’-lantern en anglais) : on le découpe pour y dessiner, en creux, un visage, puis on place une bougie en son centre.

Halloween est une fête traditionnelle américano-canadienne qui prend sa source dans une lointaine fête celtique : il y a 2000 ans, les Celtes fêtaient, pendant trois jours, le changement d’année – appelé Samonios en Gaule, Samhain en Irlande – aux environs du 1er novembre. Importée, pour finir, sur le nouveau continent, par les immigrants catholiques irlandais – l’Irlande ayant été évangélisée très tardivement au VIe siècle, c’est le pays où la fête de Samhain a subsisté le plus longtemps.

Son nom actuel est une altération de All Hallow’s Eve, qui signifie littéralement : « la veille de la fête des tous saints », c’est-à-dire la veille de la fête catholique de la Toussaint.

Cette fête fut de tout temps associée à l’arrivée du mois de novembre, à la fin des récoltes et au passage d’une saison d’abondance à une autre plus froide, aux présages de privations, voire de disette. Chez les Romains, c’était là une ultime occasion de réjouissance. Les récoltes terminées, ils se régalaient de pommes et de noix qu’ils faisaient rôtir sur d’immenses feux de joie. La coutume celtique en était une ou se confondaient plaisirs et frayeurs. Chez les Celtes, peuple qui vécut jadis en France et dans les îles Britanniques, il existait une fête appelée Samhain, (on ne s’entend pas sur la signification de Samhain « Dieu des morts » ou « fin de l’été »). La fête de Samhain coïncidait avec la fin de la saison fertile. Les Celtes croyaient que les esprits des fruits et des légumes se ralliaient aux fantômes des morts et venaient visiter la terre. La célébration des récoltes se confondait avec la frayeur provoquée par ce retour des esprits et des démons dispensant malheurs et calamités.

Les druides allumaient de grands feux et officiaient des cérémonies, revêtant de longues robes blanches, se faisant ainsi passer pour des fantômes afin de tromper les esprits maléfiques. On raconte même que les Celtes sacrifiaient des animaux et disposaient offrandes et victuailles à leur porte pour apaiser la malveillance des âmes errantes. Brr! Pendant que les druides et les druidesses éloignaient les trouble-fête de l’au-delà, les jeunes villageois se costumaient, se maquillaient et dansaient en portant des lanternes fabriquées avec des navets évidés.

Ou tout se confond, réjouissances et frayeur des morts, déguisements et mauvais sorts, c’est au détour de l’ère chrétienne. L’Église n’appréciait guère le parfum païen de cette fête ancestrale. Stratèges opportunistes, les pontifes firent une tentatives de récupération, alliant la fête de Samhain avec celle de tous les Saints. C’est donc un mélange de coutumes celtes et romaines christianisées que nous apportèrent en partage les Irlandais immigrés aux États-Unis à la fin du XIXe siècle. La citrouille évidée et sculptée a remplacé la lanterne de navet. Les traditions celtiques sont devenues la fête américanisée que nous connaissons de nos jours.

Mais au delà de tout ce cirque, parfois bien mercantile, s’invente le plaisir, toujours inédit, de se transformer, du haut de ses quatre ans, en sorcière terrifiante ou en monstre dégoûtant. Bientôt, vous les verrez envahir les rues paisibles de votre quartier. Ils sonneront à votre porte, audacieux et farauds, profanant l’autorité tranquille des « grands », méprisant la prescription des légumes verts, réclamant pour quelques heures le règne des bonbons et le plaisir indicible de vous faire peur.

Citrouille.Joyeux Halloween

Citrouille.Ordinateur.

Références :

http://www.petitmonde.com

http://fr.wikipedia.org/wiki/Halloween

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s