LES CÉLÉBRITÉS DU FAR WEST (LES HORS-LA-LOI) 3ème partie


Jesse

Jesse Woodson James (5 septembre 1847, Kearney, Missouri – 3 avril 1882, Saint-Joseph, Missouri) était un célèbre hors-la-loi officiant dans les États-Unis de la seconde moitié du XIXe siècle, meneur du gang James-Younger.

Second fils d’un pasteur, Jesse naît près de Kansas City dans le Missouri. Il a un frère, Frank James, plus vieux de 4 ans et une sœur de 2 ans sa cadette. En 1848, son père Robert James quitte la famille pour l’or californien, mais comme beaucoup, il meurt une fois arrivé sur place dans un chantier minier près de Marysville. Sa mère Zerelda Élizabeth Cole James se remarie en 1852 avec un fermier du nom de James dont elle se sépare 3 ans plus tard, puis une nouvelle fois en 1855 avec un médecin, le Docteur Reuben Samuel. Les enfants connaissent donc un milieu familial plutôt instable.


Jesse James et ses frères grandissent dans une famille pro esclavagiste qui va s’intéresser de près aux premiers combats sanglants sur ce thème qui ont lieu entre le Kansas et le Missouri en 1850. Quand commence la guerre de Sécession, Frank s’engage aux côté des Sudistes, et rentre chez lui une fois quelques combats remportés. Il se fait alors arrêter par les Nordistes, mais sa mère obtient sa libération. En 1863, leur ferme est saccagée et le beau-père à moitié pendu et sauvé de justesse par sa femme. Jesse est sauvagement battu par les Nordistes, ce qui le conduit à rejoindre Frank dans l’armée Sudiste, mais il est jugé trop jeune (il n’a alors que 16 ans). Il s’engage alors dans la bande de William Quantrill, mais cette vie s’arrête avec la capitulation du Sud à Appomattox en avril 1865.

La situation est très troublée. Alors qu’il se rend dans un camp Nordiste pour déposer les armes, il est attaqué et blessé en chemin. Ceci amène la famille à quitter le Missouri pour le Nebraska où elle vit en petits fermiers et s’endette auprès des banques. La rancœur vis-à-vis de ces dernières amène les frères à attaquer la banque locale le 13 février 1866 : c’est la première attaque de banque en temps de paix, et les voleurs empochent 62 000 $. Le 30 octobre de la même année, Jesse et Frank attaquent une nouvelle banque à Lexington. Ils profitent de la surprise (ce sont les premières attaques de banques) et de la mauvaise organisation de la police.

Pendant 15 ans, ils vont vivre d’attaques multiples de banques et de trains. Ils attaquent leur premier train le 21 juillet 1873, leur première diligence le 15 janvier 1874. Leur régularité les fait très vite connaître car leurs vols et leurs meurtres sont abondamment relatés dans la presse. Les hommes politiques sont partagés : une majorité pense que ces bandits donnent mauvaise réputation et freinent l’immigration, mais d’autres tentent une explication sociologique : ce sont des « victimes de la guerre ».

A partir de mars 1874, le gouverneur du Missouri veut lever une troupe pour arrêter ces forfaits, mais il n’obtient pas l’accord du Congrès du Missouri. Il fait alors appel à l’agence privée Pinkerton qui lance la chasse aux frères James.

Zérelda Mimms James (Zee) est né Zérelda Amanda Mimms (21 juillet 1845 – 13 novembre 1900) elle était la cousine et la femme de Jesse James. Son père, pasteur John Wilson Mimms a été marié à Mary James, soeur de Robert James, le père de Jesse. Ils se sont mariés le 24 avril 1874, tandis que le nouveau gang James-Younger était toujours en déplacement. Jesse était le premier du gang et le plus jeune à s’être marié. Ils ont eu quatre enfants : Jesse Edouard « Tim » James (né le 31 août 1875) Gould et Montgomery, né le 28 février 1878 (mort à la naissance) et James Mary Susan James (né le 17 juin 1879). Zee est morte le 13 novembre 1900 à Kansas City, Missouri. Après la mort de Jesse elle en a été beaucoup affligée jusqu’à sa mort. Elle et ses enfants ont survécus à la mort de Jesse, avec peine et émotion autant physiquement que financièrement après pourtant, elle a refusé plusieurs offres pour publier des livres. Beaucoup ont rapporté que la vraie cause de sa mort était qu’elle avait le coeur brisé.

Mary James sa fille

Jesse Edward son fils

Le 26 janvier 1875, 10 hommes cernent la maison familiale et y lancent un engin explosif : le père, la mère et le demi-frère de 8 ans sont blessés. Cette action sans efficacité provoque l’indignation d’une partie de l’opinion publique. Certains des élus démocrates se mettent à demander une amnistie, mais ces débats touchent peu les bandits qui continuent leurs larcins.

En 1876, leur vie est à un tournant : le 7 septembre, ils sont avertis qu’une banque du Minnesota à Northfield a d’importantes réserves et ils préparent une grande attaque, associés aux frères Younger. L’expédition est un fiasco total qui signe l’arrêt de leurs activités.

Les frères James vont alors s’installer dans le Tennessee sous des noms d’emprunt, pensant vivre de leurs rentes et finir leurs vies comme tranquilles fermiers. Mais très vite, Jesse remonte une bande qui écume la région jusqu’en 1881 et ils perdent rapidement leur anonymat. En 1881 Jesse fuit à Saint-Joseph au bord du Missouri où il loue une maison avec sa famille. Il est trahi par des membres de sa bande, Bob et Charles Ford, avides de renommée et des 10 000 $ de récompense offerts : ils assassinent Jesse dans sa maison le 3 avril 1882, à 34 ans.

https://i0.wp.com/www.reddellstory.net/Jesse%20James/Jesse-james-&-group.jpg

Jesse à 22 ans.

LES FRÈRES JAMES


Ceci est une photo de la famille James et a été prise probablement en octobre 1858 selon l’expert George Warfel. Incluant Jesse James (derrière, le troisième à partir de gauche) à côté, sa future femme Zee Mimms. Son beau-père Rueben Samuel (au milieu du second rang, deuxième à gauche à côté de la mère de Jesse Zeralda James Samuel troisième à partir de la gauche. Le demi-frère de Jesse, John T. Samuel (premier rang) à côté de la soeur de Jesse, Susan Lavenia James (à droite) et son autre soeur Sarah Louisa (à gauche). Il a été suggéré que l’identité des deux hommes (deuxième rang à gauche) était John Newman Edwards et le second à gauche Frank James avec la barbe, mais Warfel est en désaccord avec cette affirmation.

L'image “https://i2.wp.com/www.millersparanormalresearch.com/images/ZereldaJames.JPG” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Zérelda James Samuel, mère des frères James, à un âge avancé (noter qu’il lui manque un bras, elle se l’ait fait amputé après la descente des Pinkerton en 1875).

Reuben Samuel son beau-père.


James home          today, next to Patee Museum.

La maison de Jesse James

Jesse James mort.

Le pistolet de Jesse James qui a servit à le tuer.

LE CIMETIÈRE DE MOUNT OLIVET À KEARNEY, MISSOURI.

1ère emplacement de la tombe de Jesse

EN 2007 ON A FAIT UN FILM INTITULÉ : L’ASSASINAT DE JESSE JAMES PAR ROBERT FORD AVEC BRAD PITT ET CASEY AFFLECK.


John (Bob) et Charlie Ford, les assassins de Jesse James

Bob Ford et son frère Charlie.

Malgré les promesses du gouverneur Crittenden, les frères Ford ne reçoivent que des miettes sur les $10,000 promis pour avoir tué Jesse James. Charlie Ford se suicide en 1884, peut-être rongé par le remords. Bob Ford déménage au Colorado où il exploite plusieurs saloons avant d’être abattu, le 8 juin 1892, par Edward O’Kelly un admirateur.

Frank James

Frank James (later years) PhotographFrank James at his farm near Excelsior Springs, Mo.gif (325280 bytes)

Annie James sa femme, troisième photo.

Alexander Franklin James, (10 janvier 1843-18 février 1915) est le frère et le complice de Jesse James, chef du gang James-Younger, la plus célèbre bande de hors-la-loi de l’histoire de l’Ouest américain.

Lorsque la Guerre de Sécession débute, en 1861, Frank James, 18 ans, s’engage dans le Missouri State Guards, commandé par le général Sterling Price. Le 10 août, il combat à la bataille de Wilson’s Creek, remportée par les Sudistes. En permission chez ses parents, il se vante tellement de ses succès que des Fédéraux de Liberty en ont vent et décident de venir l’arrêter. En plus de procéder à son arrestation, ils pendent le docteur Samuels qui est sauvé de justesse par sa femme.

Frank James s’évade peu de temps après et décide de rejoindre la bande de William Quantrill, un gang de tueurs qui sème périodiquement la terreur au Kansas en allant y piller les fermiers de la frontière. Le 20 août 1863, il participe au massacre de Lawrence. Les membres de la bande ont pénétré de nuit dans cette petite ville frontalière pour y assassiner 150 personnes et y brûler 185 bâtiments. C’est au cours de son séjour dans cette bande que Frank fait la connaissance de Cole Younger.

Lorsque la guerre se termine, en 1865, le gouvernement américain amnistie les soldats sudistes mais pas les hors-la-loi qui ont prêté un coup de main à Quantrill ou Bill Anderson. Parmi eux, se trouvent Frank et Jesse James (son frère l’a rejoint quelques mois avant la fin de la guerre), les frères Younger et Archie Cléments, qui a succédé à Quantrill à la tête du gang. Jesse James ne tarde pas à prendre le commandement du groupe et forme le projet d’attaquer des banques et de continuer ainsi le combat à sa façon.

En 1869, Jesse James est identifié lors de l’attaque de la banque de Gallatin et les deux frères doivent alors fuir le Missouri. En 1874, Frank épouse Annie Ralston, qu’il enlève de force à ses parents.

En 1876, c’est l’échec lamentable de la banque de Northfield au Minnesota. Plusieurs membres du gang sont tués, les trois frères Younger sont capturés. Les frères James parviennent à fuir le Minnesota et s’installent dans des fermes du Tennessee où ils vivent sur le butin accumulé depuis 1866. Ils ont adopté de faux noms, Howard pour Jesse et Woodson pour Frank. Frank James aurait pût vivre ainsi pour le reste de sa vie mais Jesse parvient à le convaincre de former un nouveau gang. En 1879, les attaques de banques et de trains recommencent.

Apprenant la mort de son frère le 3 avril 1882, Frank hésite quelques temps puis se rend aux autorités. Par l’entremise de sa mère, Frank négocie son arrestation avec Thomas Crittenden, gouverneur du Missouri. Il se rend finalement le 7 octobre. Il est jugé et acquitté en août 1883.

Son procès a lieu l’année suivante. Plusieurs fermiers et soldats sudistes s’empressent de lui donner publiquement la main pendant les audiences, et c’est dans l’allégresse générale qu’il est finalement acquitté. Par la suite, il devient vendeur de chaussures puis concierge au Standard Theatre de Saint-Louis. Pendant un temps, il est garde du corps du président Théodore Roosevelt. En 1903 et en 1910, il participe à des parades foraines à travers l’Ouest, organisées par Cole Younger, sorti de prison après 25 ans de pénitencier. Ces parades ont pour nom The Cole Younger and Frank James Wild West Company et Hell on the Border.

Frank James décède d’une crise cardiaque le 18 février 1915.

Références :

http://www.fandeluckyluke.com/albums/dar-04-jesse.htm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jesse_James

http://fr.wikipedia.org/wiki/Frank_James

www.islandnet.com/~the-gang/mompic.htm.

members.tripod.com/ecv45/jesse.html

www.tjstiles.net/work10.htm

http://www.bangbangluckyluke.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s