JAYNE MANSFIELD ET SA FILLE MARISKA HARGITAY


https://i1.wp.com/img.photobucket.com/albums/v694/Sinner2010/039_33003Jayne-Mansfield-Posters.jpg

https://i0.wp.com/www.newprophecy.net/Jayne_Mansfield__10.jpgL'image “https://i2.wp.com/entimg.msn.com/i/150/Movies/Actors/Mansfield_.88634719_150x200.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.https://i2.wp.com/www.danteross.com/blogs/dante/files/2009/07/jayne_mansfield.jpg

Profession :

Actrice américaine.

Née :

19-04-1933, à Bryn Mawr, Pennsylvanie, États-Unis.

Décès :

29-06-1967, à Nouvelle-Orléans, Louisiane, États-Unis.

La cause :

Décédée dans un accident de voiture.

Nom:

Véra Jayne Palmer.

État civil :

Divorcée de Paul Mansfield (28.01.1949 – 08.01.1955) une fille : Jayne Marie Mansfield (08.11.1950)

Divorcée de l’acteur Mickey Hargitay (13.01.1958 – 26.08.1964) 3 enfants.
Ses 3 enfants avec Mickey Hargitay : Miklos Hargitay Jr. (1958), Zoltan Hargitay (1960), et : Mariska Hargitay (1964)

Divorcée du réalisateur Matt Cimber (24.09.1965 – 01.07.1966) un fils : Antonio Raphael Ottaviano Cimber (1965)

Liaisons probable : Oleg Cassini, Steve Cochran, Jorge Guinle, John F. Kennedy, Henry Miller, Porfirio Rubirosa, Samuel Brody.

Taille :

(1.66 m) 5’3 »

Jayne Mansfield (19 avril 1933 – 29 juin 1967) née Vera Jane Palmer, à Bryn Mawr en Pennsylvanie, est une actrice américaine et, fut avec Marilyn Monroe, l’un des plus célèbres sexe-symboles des années 1950.

Elle fut playmate pour le magazine Playboy en février 1955.

Jayne Mansfield entourée de jockeys en 1957.

En dépit de ce que pourraient laisser supposer ses rôles de blonde idiote, Jayne Mansfield était une femme cultivée, elle parlait cinq langues, était pianiste et violoniste classique et disait avoir un QIde 163.

Son père, Herbert William Palmer né en 1904, meurt en 1936 d’une crise cardiaque quand elle avait trois ans, lui laissant un grand vide. Elle resta avec sa mère, Vera Jeffrey Palmer née en 1903, et décédée en 2000.

La comédienne fut victime de sa somptueuse et généreuse plastique et valait certainement mieux que les rôles qui lui furent proposés. En effet, les réalisateurs la cantonnent, trop souvent, dans des personnages caricaturaux. En 1957, elle donne pourtant un aperçu de l’actrice qu’elle aurait pu être, dans le film de Paul WendkosLe cambrioleur (The burglar), où elle s’avère excellente dans un rôle dramatique.

À 16 ans Jayne est une jolie jeune adolescente déjà avec une forte poitrine, elle fait la rencontre à une fête la veille de Noël de Paul Mansfield, et un mois plus tard ils se marient le 28 janvier 1949. La guerre commence en Corée du Nord et son mari part faire son devoir, quelques mois après son retour de la Corée du Nord, ils divorcent le 18 janvier 1955.  Mais elle garde son nom marital de Jayne Mansfield.

En 1950, elle donne naissance à une fille Jane Marie Mansfieldqui apparut dans le Playboy 1976, marchant sur les traces de sa mère.

Elle fut élue miss photo flash et remporte quelques concours de beauté et qui l’amène à tourner des shows de publicitaires qui firent scandales pour attirer le regard des producteurs. En 1956 elle fait la connaissance de Mickey Hargitay (Monsieur Univers en 1955) et ils se marient le 13 janvier 1958, ils resteront mariés pendant six années dont naîtront trois enfants. Mais ils divorcent en 1964.

En 1964, elle donne naissance à une fille, Mariska Hargitay, qui est connue pour son rôle du lieutenant Olivia Benson de la série New Yord Unité Spéciale.

Elle épouse ensuite le réalisateur Matt Cimber en 1965 et divorcent en 1966, un fils naquit de cette union très courte.

En 1966, elle est présentée à Anton LaVey, leader de l’Église de Satan, qui fera d’elle une grande prétresse honoraire.

Elle meurt le 29 juin 1967, près de Slidell (Louisiane) dans l’accident de la Buick Électra conduite par son chauffeur qui la transportait, elle, son ami du moment et trois de ses enfants, Miklós et Zoltán Hargitay, nés de son union avec Mickey Hargitay, acteur et ancien Mister Univers d’origine hongroise. Contrairement à une légende tenace, elle n’est pas morte décapité mais d’un écrasement de la boîte crânienne.

Elle était passionnée par les roses et les cœurs. Ses voitures étaient toutes roses.

Postérité

En 2011, l’écrivain français Simon Libératipublie Jayne Mansfield 1967 (Prix Fémina 2011) dans lequel il retrace les derniers jours de l’actrice au destin tragique.

Bibliographie

  • (en) Jocelyn Faris, Jayne Mansfield : A Bio-Bibliography, Greenwood Press, 1994
  • (en) Guus Luijters, Sexbomb : The Life and Death of Jayne Mansfield, Kensington, 1988
  • (en) Martha Saxton, Jayne Mansfield and the American Fifties, Bantam, 1976 
  • (en) Raymond Strait, Here They Are Jayne Mansfield, S.P.I. Books, 1992
  • (fr) Simon Libérati, Jayne Mansfield 1967, Grasset, 2011

RÉCOMPENSES :

1958 – Golden Globe du meilleur espoir féminin, États-Unis.

Jayne Mansfield et Mickey Rooney, aux Golden Globes en 1958.

1er MARI : PAUL MANSFIELD, Ils eurent une fille Jayne Marie Mansfield.

Jayne et son premier mari Paul Mansfield et sa fille Jayne Marie Mansfield.

______________________________________________________________________________________________________________________________________

2ÈME MARI : MIKLOS (MICKEY) HARGITAY – DÉCÈS DE MICHEY HARGITEY (14-09-2006).  Ils eurent trois enfants : Miklos Jr., Zoltan et Mariska.


L'image “https://i1.wp.com/blogsimages.skynet.be/images_v2/002/543/688/20060714/dyn004_original_234_300_pjpeg_2543688_396661e16eabda6587df33ad51837a1a.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.https://i0.wp.com/blog.oregonlive.com/qpdx/2007/08/jayne_mansfield.jpg

Mickey Hargitay (né le 6 janvier 1926 – 14 septembre 2006) était un acteur et un M. Univers de 1955. Il est né Miklós Hargitay à Budapest en Hongrie.

Populaire en Hongrie, il a performé en acrobatie avec ses frères. Il a également joué au football et est devenu un champion patineur de vitesse. Il a été combattant pendant la deuxième guerre mondiale. Hargitay s’est sauvé de la Hongrie après la guerre et a déménagé aux États-Unis. Il s’est établi à Cleveland, où il a rencontré et épousé sa première épouse, Mary Birge (avec qui il a eu un enfant, Tina, qui est né en 1949). Il a travaillé en tant que plombier et charpentier. Il a commencé à faire du culturisme, après avoir vu une couverture de magazine de Steve Reeves, célèbre pour avoir joué le rôle d’Hercule. Il est devenu M. Univers en 1955.

Après avoir obtenu le titre de M. Univers, il a rejoint la revue des monsieurs muscles de Mae West, dans le quartier latin de New York. On raconte qu’étant le compagnon de table à un dîner avec Jayne Mansfield, l’actrice s’est fait demander ce qu’elle voulait pour la soirée, elle a blagué en disant « j’aurai un bifteck et l’homme à ma gauche. » Hargitay et Mansfield se sont mariés le 13 janvier 1958, après que son divorce soit devenu effectif. Ils ont eu trois enfants (dont l’actrice Mariska Hargitay qui est née après que Mansfield eu divorcée d’Hargitay à Juarez au Mexique). Plus tard, le divorce a été invalidé par un juge et le mariage a été annulé dans une Cour des États-Unis. De 1959 à 1961, Hargitay a été artiste invité dans des émissions d’exercices.

Il a rénové lui-même le manoir de Beverly Hills de Mansfield, « Le palais rose », construisant sa piscine en forme de coeur qui est devenue célèbre. En novembre 2002, la maison a été rasée par des réalisateurs. Son propriétaire précédent avait été Engelbert Humperdinck.

Après la mort de Mansfield dans un accident de voiture le 29 juin 1967, Hargitay a poursuivi sa carrière et a donné plus de 275.000 $ pour subvenir aux besoins des enfants. Dans le jugement de divorce, il avait accepté de subvenir aux besoins des enfants et de donner à Mansfield, approximativement 70 000 $ comptant, plus la propriété. Hargitay s’est remarié en septembre.

Mickey Hargitay a eu un frère, Eddie (le père de l’acteur Eddie Hargitay) et Mickey était parrain d’Eddie Hargitay. Mickey est le premier récipiendaire du prix récompensant sa carrière de Joe Weider. Son rôle a été interprété par Arnold Schwarzennegger dans le téléfilm de 1982, L’Histoire de Jayne Mansfield.

Hargitay est apparu dans un épisode de la série, La loi et l’Ordre: Unité spéciale des victimes. Dans l’épisode « Contrôle », Hargitay a joué un homme sur un escalier roulant dans une station de métro souterraine, qui est témoin d’un assaut brutal. (C’est sa fille Mariska, le détective Olivia Benson, qui plus tard l’a interrogé).

Il a également tenu le premier rôle en tant que Travis Anderson dans Le Puits sanglant, film d’horreur italien.

En mai 2006, il a reçu le Muscle Beach Hall of Fame du Comité historique Muscle Beach. Il est mort à Los Angeles le 14 septembre 2006, âgé de 80 ans de myélome multiple.

______________________________________________________________________________________________________________________________________

3ÈME MARI : MATT CIMBER, Réalisateur.  Ils eurent un enfant Antonio Cimber.

Jayne, Mariska Hargitay et Antonio Cimber.  Antonio Cimber dans les bras de sa mère.

Antonio, Jayne, Zoltan, Miklos Jr. et Jayne Marie.

______________________________________________________________________________________________________________________________________

FILMOGRAPHIE DE JAYNE MANSFIELD

1967 – THE WILD, WILD WORLD OF JAYNE MANSFIELD
(Documentaire – Dans son propre rôle)
D’Arthur Knight, Joel Holt et Charles W. Broun Jr.
Avec Mickey Hargitay, Robert Jason


1967 – MONDO HOLLYWOOD
(Documentaire de 91 Mn. – Dans son propre rôle)
De Robert Carl Cohen
Avec Margaretta Ramsey, Bobby Beausoleil, Jimmy Carl Black, Gypsy Boots


1967 – SINGLE ROOM FURNISHED
De Matteo Ottaviano
Avec Dorothy Keller, Fabian Dean, Billy M. Greene, Terry Messina, Martin Horsey


1966 – SPREE – LAS VEGAS BY NIGHT
(Documentaire de 84 Mn. – Dans son propre rôle)
De Mitchell Leisen et Walon Green


1966 – PETIT GUIDE POUR MARI VOLAGE – A GUIDE FOR THE MARRIED MAN
De Gene Kelly
Avec Walter Matthau, Inger Stevens, Sue Ane Langdon, Jackie Russell, Robert Morse, Aline Towne


1966 – COUNTRY MUSIC – LAS VEGAS HILLBILLYS
D’Arthur C. Pierce
Avec Ferlin Husky, Mamie Van Doren, Bill Anderson, Christian Anderson, Robert V. Barron, Larry Barton


1965 – THE FAT SPY
De Joseph Cates
Avec Phyllis Diller, Jack E. Leonard, Brian Donlevy, Jordan Christopher


1964 – AMOUR PRIMITIF – L’AMORE PRIMITIVO
(Dans son propre rôle) De Luigi Scattini
Avec Riccardo Cucciolla (comme narrateur)


1964 – LA MÔME AUX DOLLARS – DOG EAT DOG – LA MORTE VESTITA DI DOLLARI
De Ray Nazzaro et Albert Zugsmith
Avec Cameron Mitchell, Ivor Salter, Siegfried Lowitz, Elisabeth Flickenschildt, Isa Miranda


1963 – FREDDY ET LE NOUVEAU MONDE – HEIMWEH NACH ST. PAULI
De Werner Jacobs
Avec Freddy Quinn, Josef Albrecht, Ullrich Haupt, Erna Sellmer, Beppo Brem


1963 – PROMESSES, QUE DES PROMESSES ! – PROMISES ! PROMISES !
De King Donovan
Avec Marie McDonald, Tommy Noonan, Mickey Hargitay, Fritz Feld


1962 – PANIC BUTTON
De George Sherman
Avec Maurice Chevalier, Eleanor Parker, Mike Connors, Akim Tamiroff, Carlo Croccolo


1962 – LYKKE OG KRONE
(Documentaire de 90 Mn. – Dans son propre rôle)
De Colbjörn Helander et Stein Sælen


1962 – IT HAPPENED IN ATHENS
D’Andrew Marton
Avec Xenia Kalogeropoulou, Trax Colton, Nico Minardos, Bob Mathias, Lili Valenty


1961 – LE DOMPTEUR DE FEMMES – THE GEORGE RAFT STORY – SPIN OF A COIN
De Joseph M. Newman
Avec Barrie Chase, Barbara Nichols, Frank Gorshin, Margo Moore, Brad Dexter


1960 – LES AMOURS D’HERCULE – GLI AMORE DI ERCOLE
De Carlo Ludovico Bragaglia
Avec Mickey Hargitay, Massimo Serato, René Dary, Moira Orfei, Gil Vidal


1960 – UN COMPTE À RÉGLER – JE DÉFIE – THE CHALLENGE – IT TAKES A THIEF
De John Gilling
Avec Anthony Quayle, Carl Möhner, Peter Reynolds, Barbara Mullen


1959 – LA BLONDE ET LES NUS DE SOHO – N’Y TOUCHEZ PAS, ÇA BRÛLE – TOO HOT TO HANDLE
De Terence Young
Avec Leo Genn, Karlheinz Böhm, Christopher Lee, Danik Patisson, Patrick Holt


1958 – LA BLONDE ET LE SHÉRIF – THE SHERIFF OF FACTURED JAW
De Raoul Walsh
Avec Kenneth More, Henry Hull, William Campbell, Bruce Cabot, Robert Morley


1957 – UNE SACRÉE BORDÉE – EMBRASSE-LA POUR MOI – KISS THEM FOR ME
De Stanley Donen
Avec Cary Grant, Leif Erickson, Suzy Parker, Ray Walston, Larry Blyden


1957 – LA BLONDE EXPLOSIVE – WILL SUCCESS SPOIL ROCK HUNTER ?
De Frank Tashlin
Avec Tony Randall, Betsy Drake, Joan Blondell, John Williams


1957 – LES NAUFRAGÉS DE L’AUTOCAR – THE WAYWARD BUS
De Victor Vicas
Avec Joan Collins, Dan Dailey, Rick Jason, Betty Lou Keim


1956 – LE CAMBRIOLEUR – L’ANGE ET LE MAUVAIS GARÇON – THE BURGLAR
De Paul Wendkos
Avec Dan Duryea, Martha Vickers, Peter Capell, Mickey Shaughnessy, Wendell K. Phillips


1956 – LA BLONDE ET MOI – THE GIRL CAN’T HELP IT
De Frank Tashlin
Avec Tom Ewell, Edmond O’Brien, Julie London, Ray Anthony, Barry Gordon


1956 – JUNGLE DE FEMMES – FEMALE JUNGLE – THE HANGOVER
De Bruno VeSota
Avec Burt Kaiser, Kathleen Crowley, John Carradine, Lawrence Tierney, Duane Grey


1956 – L’HISTOIRE DE JAMES DEAN – THE JAMES DEAN STORY
(Documentaire biographique de 81 Mn. – Dans son propre rôle)
De George W. George et Robert Altman
Avec Martin Gabel (comme narrateur)


1955 – LA PEAU D’UN AUTRE – LE GANG DU BLUES – PETER KELLY’S BLUES
De Jack Webb
Avec Jack Webb, Janet Leigh, Edmond O’Brien, Peggy Lee, Andy Devine, Lee Marvin


1955 – UN TÉMOIN À ABATTRE – ILLÉGAL
De Lewis Allen
Avec Edward G. Robinson, Nina Foch, Hugh Marlowe, Albert Dekker, Howard St. John


1955 – COLÈRE NOIRE – HELL ON FRISCO BAY
De Frank Tuttle
Avec Alan Ladd, Edward G. Robinson, Joanne Dru, William Demarest, Paul Stewart, Perry Lopez


1954 – LA VÉNUS DES MERS CHAUDES – UNDERWATER ! – THE BIG RAINBOW
De John Sturges
Avec Roland Gilbert, Jane Russell, Richard Egan, Robert Keith


1951 – DOWN YOU GO
(Série TV de 1951 à 1956 – Elle y participa en 1956)
De Joseph Cates et Barry McKinley


1950 – PREHISTORIC WOMEN
De Gregg Tallas
Avec David Vaile, Laurette Luez, Allan Nixon, Johann Petursson, Janet Scott

______________________________________________________________________________________________________________________________________

https://i0.wp.com/www.sixtiescity.com/Events/Images/JMANSFIELD.jpghttps://lmathieu.files.wordpress.com/2006/12/jayne_mansfield.jpg?w=282https://i0.wp.com/s3.amazonaws.com/findagrave/photos/2001/222/mansfieldjaynebio.jpg

______________________________________________________________________________________________________________________________________

MARISKA MAGDOLINA HARGITAY


https://i1.wp.com/www.nndb.com/people/992/000030902/hargitay6-sized.jpg

https://i1.wp.com/monis-place.com/mariskapaper2S.jpg

https://i1.wp.com/ec3.images-amazon.com/images/P/B0002CX224.01._SS500_SCLZZZZZZZ_V1111089005_.jpg

https://i0.wp.com/i50.photobucket.com/albums/f316/NakieMike/bensonstabler.jpg

Détective Olivia Benson dans La Loi et l’ordre : Crimes sexuels.

Mariska Magdolina Hargitay
23 janvier 1964
Los Angeles, Californie.
Mariée avec Peter Hermann
New York

Biographie :

Mariska Hargitay est la fille de l’actrice Jayne Mansfield l’icône sexuelle et de Mickey Hargitay, le M. Univers et acteur des années 50.

En 1967, la voiture que conduisait sa mère, Jayne Mansfield vers la nouvelle Orléans avec trois de ses enfants ainsi que son ami Samuel Brody percuta violemment un camion. Jayne Mansfield décède et seul les enfants en sortiront indemnes.

Mariska débute sa carrière avec le film Ghoulies ainsi que dans Bienvenue à 18, Jocks , puis obtient un rôle régulier dans la série « Falcon Crest ».

En 1997, Mariska Hargitay rejoint la distribution de La loi et l’ordre : Crimes sexuels dans le rôle de la détective Olivia Benson. Entre temps, elle interprétera la naïve petite amie du docteur Green, Cynthia Hooper, dans la série Urgences.

Depuis lors, elle a reçu diverses nominations aux Emmy, et son rôle dans New York Unité Spéciale l’a convaincue de créer une fondation qui vient en aide aux survivants de crimes sexuels, cette fondation s’appelle Joyful Heart Foundation.

Mariska est marié à Peter Hermann qui est aussi apparu dans la série.

Des anecdotes sur Mariska

* Mariska parle le hongrois, le français et l’italien couramment.
* Elle a été élue Miss Beverly Hills 1982

Les différentes nominations et prix de Mariska

* 2006 Emmy Awards: Gagnante dans la catégorie actrice principale dans une série dramatique
* 2005 Emmy: Nominée dans la catégorie de l’actrice principale dans une Série dramatique
* 2005 Golden Globe: Elle gagne le prix de la meilleure performance en tant qu’actrice de séries télévisées
* 2004 Emmy: Nominée dans la catégorie de l’actrice principale dans une Série dramatique
* 2006 Emmy: Nominée dans la catégorie de l’actrice principale dans une Série dramatique

______________________________________________________________________________________________________________________________________

https://i2.wp.com/drx.typepad.com/psychotherapyblog/images/2007/08/14/jayne_mansfield_re.jpg

https://i0.wp.com/tommcmahon.typepad.com/photos/uncategorized/jaynestamp.jpghttps://i0.wp.com/www.harpersbazaar.com/cm/harpersbazaar/images/jayne-mansfield-de-77062214.jpg

https://i2.wp.com/fatboy.cc/images/Jayne%20Mansfield.jpg

https://i2.wp.com/www.sawf.org/newsphotos/Jayne_Mansfield_Cannes_200606290922259213_afp.jpgL'image “https://i0.wp.com/newsimg.bbc.co.uk/media/images/40032000/jpg/_40032292_jayne203.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Le film de 1982 avec Loni Anderson et Arnold Schwarzenegger dans THE JAYNE MANSFIELD STORY.


______________________________________________________________________________________________________________________________________

SA MAISON Sept chambres, 8 200 pieds carrés et un terrain de 1.5 acres.  Elle l’a acheté pour 76 500$.  Elle a été vendue pour 30 millions.

Elle conduisait une Cadillac Eldorado 1959 décapotable rose.

Références :

http://www.evene.fr/celebre/biographie/jayne-mansfield-861.php

http://newyorkunite.hypnoweb.net

http://www.cinememorial.com

3 réflexions sur “JAYNE MANSFIELD ET SA FILLE MARISKA HARGITAY

  1. J’aime beaucoup Mariska Magdolina Hargitay et je regarde souvent la série dans laquelle elle interpréte le röle d’un inspecteur de police , j’ignorais qu’elle était la fille de Jane Mansfield ,ainsi que le drame qu’elle avait vécu avec la mort tragique de sa mére ,
    merci d’avoir si bien décrit et illustré l’historique de leur vie ..

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s