LA DYNASTIE ASTOR 1ÈRE PARTIE


La famille Astor est significative dans les affaires anglo-américaines, la vie sociale et la politique et elle est de descendance germanique. John Jacob Astor et son épouse Sarah Todd sont venus aux États-Unis de Walldorf en Allemagne vers la fin du 18ème siècle et pendant le 19ème. Ils sont devenus la famille la plus riche des États-Unis. Vers la fin de ce siècle, une branche de la famille s’est déplacée en Angleterre et s’est étendue là-bas. Même si le 20ème siècle a vu la fortune de la famille déclinée, leurs héritages vit au travers de beaucoup de monuments publics comprenant la Bibliothèque Publique de New York et également les membres de la branche britannique, qui possèdent deux pairies héréditaires, un titre de vicomte et une baronnie.

Le frère de John Jacob Astor a également immigré en Amérique. Henry Astor, un fanatique des courses de chevaux, a acheté un pur-sang appelé Messenger qui avait été apporté d’Angleterre en 1788. Le cheval est devenu le père de tous les chevaux Standardbred aux États-Unis aujourd’hui.

Au delà du célèbre Hôtel Waldorf-Astoria, le nom de la famille Astor est imprimé dans beaucoup d’histoire et de géographie des États-Unis. Il y a une ville Astor dans l’état de la Floride, la Géorgie, l’Iowa, et le Kansas et il y a des Astorias en Illinois, le Missouri, New York et l’Orégon. Il y a un Parc Astor en Floride, un Hôtel Astor et une Place Astor dans la ville de New York City et Chigago ou un grand nombre de voies de communication et de villes portent le nom de la famille. Le voisinage de New York et Astoria dans le Queens ont aussi été baptisés du nom de la famille.

Un certain nombre des membres de la famille Astor sont enterrés dans le cimetière de l’Église de la Trinité à Manhattan, New York.

LIVRES SUR LES ASTORS

https://i2.wp.com/images-eu.amazon.com/images/P/0471385034.02.LZZZZZZZ.jpg

EN HOMMAGE À LA FAMILLE

1 Astor Plaza construit à l’emplacement de l’hôtel Astor à New York.

ASTOR HOUSE AU MILIEU, EN FACE DU NEW YORK CITY HALL PARK.  John Jacob Astor 1 a acheté tout les terrains autour de son ancienne maison pour construire cet hôtel qui a ouvert ses porte en 1836.

L’hôtel Astor en 1904 était à l’Ouest de Broadway entre la 44 ème et la 45ème rue à New York.

LES HÔTELS ASTOR SONT RÉPANDUS À TRAVERS LE MONDE.

L’Astor Sentinel R-1 avion de la RAF

ASTOR COSMETICS

ASTOR COSMETICS

La Librairie Astor

Le Théâtre Astor

Il a été démolit en 1982 pour construire un hôtel Marriott.

https://i0.wp.com/www.nyu.edu/greyart/exhibits/rudy/images/32/32.jpg

La Place Astor à New York en 1947.  L’Astor Place est un bloque du sud de Manhattan, à New York. Il a été baptisé en la mémoire de John Jacob Astor, arrivé à New York en 1783 et qui devint en l’espace de quelques années l’homme le plus riche du pays. Il mourut à l’âge de soixante-quinze ans en 1848, et donna son nom à la rue quelques années après.

Astor Place aujourd’hui.

Une pierre baptisée l’astorite en l’honneur de John Jacob Astor IV.

La mine Astor dans les montagnes de San Juan au Colorado.

Le colonel Astor était un homme qui a beaucoup voyagé et connaissait la qualité et la valeur des choses. Donc, il n’est pas surprenant qu’il ait trouvé et acheté la mine Astor dans les montagnes de San Juan au sud-ouest du Colorado. La mine a été fermée lorsque John Jacob Astor IV mourut en 1912 avec le Titanic dans l’Atlantique Nord. Le portail a été scellé lors de la mort de John Jabob et n’a pas été réouvert avant 2001. Aujourd’hui, cette mine produit le plus beau minerai unique au monde, désormais connu sous le nom « d’astorite ».

Le MS Astor

https://i1.wp.com/www.myartprints.co.uk/kunst/gilbert_stuart/portrait_john_jacob_astor_176_hi.jpg

Le premier John Jacob Astor et sa femme Sarah Todd.

Johann Jakob ou Johann Jacob) Astor (le 17 juillet 1763 – 20 mars 1848) était le premier de la dynastie de la famille Astor et premier millionnaire aux États-Unis, le créateur du premier Trust en Amérique à partir duquel il a fait sa fortune dans les industries de la fourrure, de l’immobilier et dans le commerce de l’opium. En 1816, John Jacob Astor de New York City a joint le commerce de contrebande d’opium. Sa compagnie l’American Fur Company a acheté dix tonnes d’opium turc puis expédié le tout en contrebande sur le bateau Macédonien. Astor laisserait plus tard le commerce de la vente d’opium à la Chine pour vendre seulement en Angleterre.

Biographie

Ses premières années

Né à Walldorf, près d’Heidelberg, vieux district dont une partie est allé à Baden, Allemagne pendant le 19ème siècle (actuellement dans la district du Rhein-Neckar), son père était un boucher, et il a appris l’anglais à Londres tout en travaillant pour son frère, George Astor, fabriquant d’instruments de musique.

Maison natale et un buste en son honneur à Walldorf près d’Heidelberg.

Astor est arrivé aux États-Unis en mars 1784 juste après la fin de la Guerre révolutionnaire. Il a fait le commerce des fourrures avec les Indiens et il a commencé à acheter ses marchandises à New York City vers la fin de 1780.

Fortune du commerce de fourrure

Astor a tiré profit du « Jay Treaty » entre la Grande-Bretagne et les États-Unis en 1794 qui ont ouvert les marchés au Canada dans la région des Grands Lacs. Dès 1800, il avait amassé presque un quart de million de dollars et est devenu une des principales figures dans le commerce de la fourrure. Après l’exemple de « l’Empress of China », premier navire marchand américain vers la Chine, Astor a fait le commerce de fourrures, de thé et du bois de santal avec Canton en Chine, et en a considérablement tiré bénéfice. L’ « Embargo Act » de Thomas Jefferson en 1807 a cependant perturbé ses affaires d’import/export. Avec la permission du Président Jefferson, Astor a établi l’American Fur Company le 6 avril 1808. Il a plus tard créer des filiales : la Pacific Fur Company, et la Southwest Fur Company (dans laquelle les Canadiens ont eu une part), afin de contrôler le commerce de la fourrure dans la région des Grands Lacs et de la Rivière Colombia.

Le comptoir commercial de la Rivière Colombia était au Fort Astoria (établi en avril 1811) et était la première communauté des États-Unis sur la côte Pacifique. Il a financé l’Expédition Astor en 1810-1812 pour atteindre des avant-postes. Les membres de l’expédition devaient découvrir le « Passage du Sud » par lequel des centaines de milliers de colons de l’Orégon, de la Californie et beaucoup de mormons ont passées par les montagnes rocheuses.

Ses entreprises marchandes de fourrure ont été perturbées de nouveau quand les Anglais ont saisis ses comptoirs commerciaux pendant la Guerre de 1812, mais lui ont été remis en 1817 après que le congrès des États-unis ait passé une loi protectionniste qui interdisait les commerçants étrangers sur le territoires des États-Unis. L’American Fur Company est venus de nouveau dominer le commerce et le secteur autour des Grands Lacs. En 1822, Astor a établi l’Astor House sur l’Ile de Mackinac comme siège social pour l’American Fur Company reformé, faisant de l’île une métropole du commerce de la fourrure. Une description détaillée basée sur des documents, des journaux intimes etc. a été donnée par Washington Irving dans son journal de voyage « Astoria ».

En 1802, Astor a acheté ce qui restait d’un bail de quatre-vingt-dix-neuf ans de Aaron Burr pour $62.500. Pendant ce temps, Burr servit comme vice-président sous Thomas Jefferson et étaient désespérément à court d’argent comptant. Le bail s’étendait jusqu’au 1er mai 1866. Astor a commencé à subdivisée la terre en presque 250 lots et les subdivisas. Ses conditions étaient que les locataires pourraient faire ce qu’ils souhaitaient avec les lots pendant vingt et une années, après quoi ils devaient renouveler le bail ou Astor reprendrait le lot.

Immobilier et retraite

Si je pourrais vivre encore une fois, j’achèterais chaque pouce carré de Manhattan.
– John Jacob Astor

Dans les années 1830, John Jacob Astor a figuré que la prochaine grande tendance serait dans l’apparence extérieur de New York, qui émergerait bientôt en tant qu’une des plus grandes villes du monde. Astor s’est retiré de l’American Fur Company, comme de toutes ses autres entreprises, et a investi tout son argent pour acheter et développer de grandes régions de terre, se concentrant seulement sur l’immobilier à Manhattan. Prévoyant la croissance rapide au nord sur l’Ile de Manhattan, Astor a acheté de plus en plus de terre et également au-delà des limites de la ville. Astor a rarement construit sur sa terre et a, à la place, laissé les autres payer le loyer pour lui.

Après le retrait de ses affaires, Astor a passé le reste de sa vie en tant que protecteur de la culture. Il a soutenu le célèbre ornithologue John James Audubon, le poète/auteur Edgar Allan Poe, et la campagne présidentielle de Henry Clay. À l’heure de sa mort en 1848, Astor était la personne la plus riche des États-Unis, laissant un domaine estimé à au moins 20 millions de dollars. Dans ses dernières volontés, il a donné des instructions pour construire la Bibliothèque Astor pour le public de New York (plus tard fusionnée avec d’autres bibliothèques pour former la Bibliothèque Publique de New York), aussi bien qu’une maison pour les pauvres de sa ville natale allemande, Walldorf. Comme symbole des premières fortunes de New York, John Jacob Astor est mentionné dans « Herman Melville » grande nouvelle « Bartleby the Scrivener ».

Dans son testament, il a laissé 400 000 dollars pour construire la Bibliothèque Astor pour le public de New York (plus tard consolidées avec d’autres bibliothèques pour former la Librairie Publique de New York), et 50 000 dollars pour un dépôt pour les pauvres et un orphelinat dans sa ville natale allemand, Walldorf. Le Astorhaus est maintenant un musée honorant l’ancêtre de la ville Johann Jakob Astor et un festhall renommée pour les mariages. En outre Astor a fait don de 25 000 dollars à la Société allemande de la ville de New York, dont il était le président de 1837 jusqu’en 1841. En outre 30 000 dollars devaient être utilisés pour une chaire de professeur en littérature allemande à l’Université de Columbia, mais en raison de divergences avec le décanat, ce don a été effacée de son testament.

La grande partie de sa fortune a été léguée à son deuxième fils, William Backhouse Astor Sr., au lieu de son fils plus âgé John Jacob Astor II (1791-1869).  Son fils aîné, John Jacob II, avait une déficience mentale et Astor a laissé assez d’argent pour s’occuper de lui pour le reste de sa vie. 1/20ème de l’île de Manhattan lui appartenait.

Quant il est mort sa fortune était estimée à plus de 20 millions de dollars.  Une estimation de 110 milliards en 2006.

John Jacob Astor est enterré dans le « Trinity Churchyard Cemetery » à Manhattan dans la ville de New York. La paire de célèbres lions de marbre qui sont assis à côté des escaliers de la Bibliothèque Publique de New York sur la 5ème Avenue et la 42ème rue ont été originellement baptisées Léo Astor et Lion Lenox, du nom d’Astor et de James Lenox, qui ont fondé la bibliothèque. Après ils se sont appelées Lord Astor et Lady Lenox (les deux lions sont des mâles), avant de leurs donnés les noms de Patience et Courage par le maire Fiorello La Guardia pendant la Grande Dépression.

Il se marie avec Sarah Todd (1762-1834) et eurent huit enfants.

Ses enfants

  1. Magdaléna Astor (1788-1832 44 ans)1er mariage 1807 avec Adrian Bentzon et en 1820 avec John Bristed (1778-1855 77 ans) 2 garçons.
  2. Sarah (1790-1791)
  3. John Jacob II (1791-1869 à l’âge de 78 ans).
  4. William Backhouse Sr. (1792-1875) m. 1818 Margaret Rebecca Armstrong (1800-1872) 7 enfants (4 filles et 3 garçons) ci-dessous
  5. Dorothée Astor Langdon (11 janvier 1795-1853) m. 1812 Walter Langdon (1788-1847)
  6. Henry (1797-1799) Décédé à l’âge de 2 ans.
  7. Éliza Astor von Rumpff (1801-1838) m. 1825 Comte Vincent von Rumpff (1789-1867)
  8. Fils anonyme (1802-1802)

William Backhouse Astor Sr. (1792-1875).  Époux de Margaret Alida Rebecca Armstrong (1800-1872).  Il était le père de John Jacob Astor III et de William Backhouse Astor Jr. auxquel il légua toute sa fortune.  Ils eurent 7 enfants : 

Émily Astor Ward (1819-1841) épouse le 25 janvier 1838 Samuel Ward Jr. (1814-1844) (financier, lobbyiste et auteur). Ils eurent une fille :

SITE WEB DE LA FAMILLE CHANLER

Margaret Astor Ward Chanler (1838-1875) épouse en 1846 John Winthrop Chanler (1826-1877)(membre du congrès de New York).  Ils eurent 10 enfants :

1- John Armstrong  »Archie » Chanler (1862-1935).  époux de Amélie Louise Rives Troubetzkoy (1863-1945).  Pas d’enfant.

2-  Winthrop Astor Chanler (1863-1926) épouse en 1886 de Louisa Margaret Terry (1862-1952).  Ils eurent huit enfants : Laura Astor Chanler (1887-1984), John Winthrop Chanler Jr. (1889-1894), Béatrice Margaret Mary Chanler (1891-1974), Hester Marion Chanler (1893-1990), Marian Winthrop Chanler (1895-1931), May Margaret Gabrielle Chanler (1897-1958), Hubert Winthrop Chanler (1900-1974) et Théodore Ward Chanler (1902-1961).

3-  Emily Astor Chanler (1864-1872).

4-  Élisabeth Astor Winthrop Chanler Chapman (1866-1937) épouse de John Jay Chapman (1862-1933)(auteur américain). Un enfant Chanler Armstrong Chapman (1901-1982) qui épouse Olivia James, Hélen Riesenfeld et Ida Holzberg.

5- William Astor. Chanler (1867-1934) (membre du congrès des États-Unis). Épouse le 5 décembre 1903 l’actrice Béatrice Minerva  »Minnie » Ashley (1886-1946) séparation à l’amiable en 1909.  Ils eurent 2 enfants :

William Astor Chanler Jr. (1904-2002) époux de Inneth Griffith James. 2 enfants : William Astor Chanler III (époux de Rosalie Gordon Maury) (2 fils James Livingston Chanler et Michael Astor Chanler) et Bayard Stuyvesant Chanler.

Sidney Ashley Chanler (1907-1994) qui épouse en première noce (1934-1954) la Princesse Maria Antonia de Bragance (1903-1973), Infante du Portugal (1903-1973) en 1934 et divorcé en 1948, 3 enfants (Maria Mafalda Thérésa Chanler 1935, Anthony Chanler 1928, Robert Chanler 1941) , 2ème mariage Hélen Brown, 3ème mariage Barbara Stone.

6-  Marion Ward Chanler (1868-1883).

7-  Lewis Stuyvesant Chanler (1869-1942) (avocat et membre du congrès des États-Unis). 1er mariage 1890 (div.) Alice Chamberlain (1868-1955) 3 enfants, 2ème mariage 1921 Julie Olin Benkard (1882-1961) (ci-dessous).

  1. Lewis Stuyvesant Chanler Jr. (1891–1963), 1er mariage autour de 1920 Leslie Murray, 2ème mariage après 1940 Mary Kroehle
    1. Susan Chanler (1921–1996), m. Clifford E. Herrick, Jr. (1916–1978)
    2. Bronson Winthrop Chanler (1922–2009), m. Evelyn Williams Rogers (1931)
    3. Clare Chanler (1927–1992), m. Bayard Forster (1924–2001)
    4. Rosanna Chanler (1930), m. Montgomery Harris

5-Alida Chanler Bohn (1894–1983), m. William Christian Bohn

6-William Chamberlain Chanler (1895–1981), marié à Frances Randall Williams

8-  Margaret Linvingston Chanler (1870-1963). Épouse en 1906 Robert Aldrich (1863-1937) 2 enfants :

Richard Chanler Aldrich (1909-1961) époux en 1939 de Susan Kean Cutler.  3 enfants Inconnu, Richard Chanler Aldrich (époux de Ania – un enfant Alexandra Aldrich) et Inconnu.

9-  Robert Winthrop Chanler (1872-1930)(artiste) 1er mariage en 1893 à Julia Remington Chamberlain (1872-1936) 2 enfants, 2ème mariage en 1910 Lina Cavalieri (1874-1944) (ci-dessous).  Le mariage dura une semaine.

Dorothy Chanler Chanler (1898-1948) épouse de Julian Twells Trenholm.

Barbara Chanler (1905-1977) épouse en 1929 George Beach, 2ème mariage avec Gabriel Laurin – un enfant Monica Laurin épouse de NN Van Nagel, 3ème mariage Carlo Spinola.

10-  Alida Beekman Chanler (1873-1969)  épouse en 1896 Christopher Temple Emmett (1868-1957) 9 enfants :

Élisabeth Winthrop Emmett (1898-1934) épouse de Edwin Denison Morgan Jr. (1890-?) – Un fils Edwin Denison Morgan III (?- avant 1967) 2 enfants Pamela Morgan et Alida Morgan.

Margaret Chanler Emmett (1899-1970) 1er mariage Francis H. Kinnicutt, 2ème mariage John Benton Prosser.

Christopher Temple Emmett Jr. (1900-1975)

Hester Alida Emmett (1902-1965) mariée à Louis Bancel LaFarge.

Égerton Emmett (1905-1905).

Jane Érin Emmett (1908-1977).

Winthrop Stuyvesant Emmett (1910-?). 1er mariage avec Margaret F. Clark, 2ème mariage avec Evelyn Bigelow Clark, 3ème mariage avec Elsie Wilmerding, 4ème mariage avec NN, 5ème mariage avec Mary Jane McGuckin.

William Patten Emmett (1911-1977).

Thomas Addis Emmett (14 octobre 1915-1990) épouse en 1950 de la princesse Eleonore Maria von Shönburg-Hartenstein (23 sept. 1914 – 4 Juil. 1986) et divorcé en 1961.

Colonel John Jacob Astor III (1822-1890) époux de Charlotte Augusta Gibbes Astor (1825-1887).

Colonel John Jacob Astor III (1822-1890).  Il était marié en 1846 avec Charlotte Augusta Gibbes Astor (1825-1887).  Il était le fils de William Backhouse Astor Sr. (1792-1875).  Ils eurent un fils (ci-dessous) William Waldorf Astor 1er Vicomte Astor (1848-1919).

William Waldorf Astor, 1er Vicomte Astor (1848-1919). Époux de Mary (Mamie) Dahlgren Paul (1878-1894). Ils eurent cinq enfants.


Enfants de Mary Dahlgren Paul et de William Waldorf Astor, 1er Vicomte Astor

  • William Waldorf Astor, 2ème Vicomte Astor (19 Mai 1879 – 30 Sep 1952)

  • Hon. Pauline Astor (1880 – 5 Mai 1972)

  • John Rudolf Astor (1881)
  • Lt-Col. John Jacob Astor, 1er Baron Astor de Hever (20 Mai 1886 – 19 Juil 1971)

  • Gwendolyn Enid Astor (1889 – 1902)

En 1893, William Waldorf Astor, pour contrarier sa tante Caroline Astor, véritable arbitre de la haute société new-yorkaise, fit démolir son château sur la Cinquième avenue, pour construire à la place le Waldorf Hotel. En réponse à celui-ci, Caroline Astor autorisa son fils, John Jacob Astor, à détruire sa demeure voisine et à engager l’architecte du Waldorf, Henry J. Hardenbergh, pour réaliser l’Astoria Hotel (1897). Quand les querelles familiales cessèrent, on relia les deux édifices par un couloir pour former le Waldorf-Astoria

L’entrée sur Park Avenue s’appelait the Ladies Lobby (Hall des Dames) et le bar Peacock Alley (allée des paons) rappelle une promenade, où paradaient les élégantes, d’une centaine de mètres de long qui reliait l’hôtel Waldorf, à The Astor. Ces deux hôtels furent détruits en 1929 et remplacés par l’Empire State Building, construit en 1931.

En 1903 il acheta le Château Hever dans le Kent en Angleterre.  Le vaste domaine, construite en 1270, était où Anne Boleyn a vécu comme un enfant. William Waldorf Astor investi beaucoup de temps et d’argent pour restaurer le château, la construction ce qui est connu comme le «Village Tudor » et la création d’un lac et des jardins somptueux. En 1905, il donna à son fils William Waldorf Astor II et à sa nouvelle belle-fille Nancy Langhorne, la succession de Cliveden comme un cadeau de mariage.

William Waldorf Astor II, 2ème Vicomte Astor (1879-1952) époux de Nancy Whitcher Langhorne (1879-1964).  Ils eurent cinq enfants.

Enfants de Nancy Witcher Langhorne et de William Waldorf Astor, 2ème Vicomte Astor :

  • William Waldorf Astor, 3ème Vicomte Astor (13 Aug 1907 – 7 Mar 1966)

  • Hon. Nancy Phyllis Louise Heathcote-Drummond-Wilhoughby Astor, Comtesse de Ancaster (22 Mar 1909 – 2 Mar 1975) mariée à Gilbert 3ème Comte de Ancaster (1907-1983).

Hon. Francis David Langhorne Astor (5 Mar 1912 – 6 Déc 2001)

Francis David Langhorne Astor (1912-2001) avec sa deuxième femme Bridget Aphra Wreford (1952-).  Il a eu 6 enfants, 1 avec sa première femme Mélanie Hauser (1945-1951) et les 5 autres avec sa deuxième femme.

  • Hon. Michael Langhorne Astor (10 Apr 1916 – 1980)

  • John Jacob  »Jakie » Astor VII (29 août 1918 – 10 septembre 2000)

Il s’est marié trois fois :

  • 1) Ana Inez « Chiquita » Carcano y Morra (1918-1992) 1944-1972  Le couple a eu trois enfants :
    • Michael Ramon Langhorne Astor (né en 1946-) époux de Daphné Astor – 3 enfants.
    • Stella Astor Carcano (née en 1949-) épouse de Martin Wilkinson 2 enfants
    • John William Astor Carcano 1962-1963
  • 2) Susan Eveleigh Sheppard 1976-1985
  • 3) Marcia de Savary 1988-2000

Hon. John Astor (1923-1987) époux  en première noce de (11-04-1926) Diana Kathleen Drummond (1926-1982) et en deuxième noce de (1982) Pénélope Ève Bradford  (31-12-2006). 

Il eu trois enfants de son premier mariage :

Élisabeth Kathleen en 1951, John Richard en 1953 (Katherine Mary Darrell) et George David en 1958 (Marianne Lèche).  Il est le fils de John Jacob Astor, 1er Baron Astor de Hever (ci-dessus) et de Violet Mary Elliot-Murray-Kynynmound.  Il est également le frère de Gavin Astor, 2ème Baron Astor de Hever.

 Laura Eugénia Astor Delano (1824-1902) (à gauche sur la photo) épouse de Franklin Delano (1813-1893). Pas d’enfant.

Lady Mary Alida Astor Carey (1826-1881) (sur la photo avec sa fille) épouse de John Carey (1821-1881).  Ils eurent une fille :

Margaret Laura Astor Carey, Baronne de Steurs Zborowsky (1853-1911).  1er mariage Alphonse Lambert Eugène Ridder de Steurs (1841-1919), 2ème mariage Comte Eliott Zborowsky (1858-1903).

William Backhouse Astor Jr. (1830-1892).

William Backhouse Astor Jr. (1829-1892). Époux de Caroline Webster Schermerhorn (1830-1908).  Fils de William Backhouse Astor Sr. et frère de John Jacob Astor III (1822-1890).  Ils eurent 5 enfants :

1. Émily Astor (1854-1881), mariée en 1876 avec James John Van Alen (1846-1923) Ils eurent 3 enfants :

    (1) Mary Van Alen (1876-1959), m. Griswold A. Thompson (1875-1945) (pas d'enfant)
    (2) James Laurens Van Alen (1878-1927), m. 1910 Margaret Louise Post (1876-1969) 
        (3 enfants)
    (3) Sarah Steward Van Alen (1881-1963), m. 1902 Robert Joseph Collier (*1876-1918) 
        (pas d'enfant)

2. Hélen Schermerhorn Astor (1855-1893), mariée en 1878 avec James Roosevelt Roosevelt (1854-1927). Ils eurent deux enfants:

   (1) James Roosevelt Roosevelt (1879-1958), m.1900 Sarah Messinger (1875-1940) 
       (pas d'enfant)
   (2) Helen Rebecca Roosevelt (1881-1962), m.1904 Theodore Douglas Robinson 
       (1883-1934) (4 enfants)

3. Charlotte Augusta Astor Drayton Haig (1858-1920). Elle eut quatre enfants de son premier mariage. Elle s’est mariée une première fois en 1879 (div.1896) avec James Coleman Drayton (1852-…), mariée une seconde fois en 1896 avec George Ogilvy Haig (1859-1905) [frère du 1er Comte Haig]

   (1) Caroline Astor Drayton (1880-1965), m. 1910 William Phillips (1878-1968) 
       [Ambassadeur américain] (4 enfants)

   (2) Henry Coleman Drayton (1883-1942), m 1905 Mary Constance Knower Drayton, 
       Comtesse de Suzannet (*1884-1920), m.1922
   (div 1928) Catherine Livingston Hamersley (*1891)
   (3) William Astor Drayton (1888-1973), m. 1912 Hélen Fargo Squiers (2 enfants)
   (4) Alida Livingston Drayton (1890-1898) (décédée dans l'enfance).

4. Caroline Schermerhorn Astor (1861-1948), mariée en 1884 avec Marshall Orme Wilson Sr. (1861-1926). Ils eurent 2 fils:

   (1) Marshall Orme Wilson Jr. (1885-1966), m. Alice Elsie Borland (1887-1987) 
       (1 fils).

(2) Richard Thornton Wilson (1886-1977) (pas d'enfant)

5.  John Jacob Astor IV (1864- mort dans le naufrage du Titanic en 1912). Il eut deux enfants de son premier mariage et un fils de son second mariage. Il s’est marié une 1ère fois en 1891 (div  1910) avec Ava Lowle Willing (1868-1958), et une seconde fois en 1911 avec Madeleine Talmadge Force (1893-1940).

https://i2.wp.com/www.titanicnorden.com/download/bilder/passagerare/astor.jpg

https://i1.wp.com/img.lenta.ru/news/2006/05/07/survivor/picture.jpg

Le Titanic en 1912.

Colonel John Jacob Astor IV (RhineBeck, le 13 juillet 1864 – Océan Atlantique, le 15 avril 1912), homme d’affaires, inventeur et écrivain américain. Il périt lors du naufrage du Titanic.Issu de la prestigieuse famille Astor, John Jacob Astor IV naît le 13 juillet 1864 à Rhine Beck, dans l’état de New York. Il est le fils de William Backhouse Astor, Jr. et de Caroline Webster Schermerhorn. Son arrière-grand-père, John Jacob Astor, Sr., avait émigré d’Allemagne et avait fait fortune aux États-Unis dans la fourrure et l’immobilier, faisant des Astors l’une des familles les plus riches et les plus puissantes du pays.

Astor fréquente la Saint Paul’s School de Concord, dans le New Hampshire, puis entre à l’Université Harvard. Après avoir voyagé pendant trois ans, il épouse en 1891 Ava Lowle Willing, membre de la bonne société de Philadelphie. Elle lui donnera deux enfants : William Vincent (né en 1891) et Ava Muriel Alice (née en 1902).

Il écrit en 1894 un roman de science fiction, « A Journey in Other Worlds », et dépose également plusieurs brevets d’inventions. En 1897, il construit l’Hôtel Astoria à New York, à côté de l’Hôtel Waldorf de son cousin, William Waldorf Astor, Sr. Les deux hôtels réunis formeront le complexe connu sous le nom d’Hôtel Waldorf-Astoria. En 1898, il sert en tant que lieutenant-colonel lors de la Guerre hispano-américaine.

À gauche Le Waldorf et à droite la maison de Caroline Astor, la mère de John Jacob Astor IV.  Quand la maison sera démolie il y construira l’hôtel L’Astoria.

L’entrée principale.

L’hôtel Astoria en 1903.

Chambre double de l’Astoria.

Suite royale de l’Astoria.

L’ANCIEN WALDORF-ASTORIA CONSTRUIT À L’EMPLACEMENT DE L’EMPIRE STATE BUILDING AUJOURD’HUI.

Le vieil hôtel Waldorf-Astoria en 1908 et l’Empire State Building aujourd’hui.

La réception en 1903.

Peacock Alley ou l’allée des miroirs dans le vieux Waldorf-Astoria qui reliait Le Waldorf et L’Astoria.

LE WALDORF-ASTORIA AUJOURD’HUI FAIT MAINTENANT PARTIE DE LA CHAÎNE HILTON.

L'image “https://i2.wp.com/www.nyc-architecture.com/MID/032-waldorf-astoria-hotel-new-york-city-pictures.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Le lobby de l’hôtel.

Le lobby principal.

La suite royale.

L’allée des miroirs ou Peacock Alley qui relie les hôtels Waldorf et Astoria.

https://i2.wp.com/image.hospitalityonline.com/e/2025/2025822.jpg

L’HÔTEL ST-RÉGIS À NEW YORK

Le St-Régis construit en 1904 au coin de la 55ème et de la 5ème Avenue imaginé et construit par John Jacob Astor IV. Maintenant il y a des hôtels St-Régis à travers le monde car ils font partis de la chaîne Sheraton.

La réputation légendaire de la société repose sur l’histoire de l’une des plus vieilles familles d’Amérique : la famille Astor. Le colonel John Jacob Astor IV a imaginé un hôtel où les hommes du monde et leur famille pouvaient se rassembler comme autant d’hôtes dans une résidence privée. Les travaux de construction de l’hôtel The St. Regis New York commencèrent en 1902, à l’angle de la Cinquième Avenue et de la 55ème rue, l’une des adresses les plus prestigieuses de Manhattan. D’un coût de 5,5 millions de dollars, l’édifice, construit dans le plus pur style Beaux-Arts, ouvre ses portes en 1904 : une légende est née.

Boîte au lettre original datant de 1904, dans le lobby de l’hôtel.

Un sens absolu du détail, une architecture exceptionnelle et un service impeccable sont les caractéristiques uniques de l’enseigne St. Regis. Le goût pour l’innovation est inscrit dans les gènes de notre société ; en effet, J. J. Astor a doté les chambres du premier St. Regis d’installations modernes telles que le téléphone, un système d’alarme incendie, le chauffage central et un système de refroidissement de l’air, ancêtre ingénieux de la climatisation qui permettait à chaque hôte de contrôler la température de sa chambre. Ses autres idées innovantes comprenaient des glissoirs à lettres à chaque étage, une révolution à l’époque, et l’un des premiers réseaux d’aspiration intégrés ; il suffisait aux femmes de chambre de brancher le tuyau de leur aspirateur sur des prises réparties de façon stratégique dans tout l’hôtel. 

Un portrait de John Jacob Astor IV figure dans le lobby de l’hôtel depuis le 14 mars 2012.

St. Regis Hotels & Resorts n’a jamais cessé d’attirer les personnalités les plus glamour, les plus créatives et les plus captivantes de leur époque. Ne serait-ce qu’à New York, Marlène Dietrich ou William Paley et sa femme Barbara (« Babe ») vécurent dans l’établissement The St. Regis, tout comme Salvador Dalí et sa femme, Gala. Quant à l’actrice Gertrude Lawrence, elle demanda à son agent d’organiser tous ses rendez-vous avec la presse au St. Regis.

Huit années seulement après l’ouverture de l’établissement The St. Regis New York, le colonel Astor est devenu l’une des victimes les plus connues de la tragédie du Titanic, laissant derrière lui un héritage qui s’est transformé en une luxueuse collection d’hôtels et de complexes uniques aux quatre coins du monde. Aujourd’hui encore, on ressent la marque de l’éducation distinguée du colonel Astor dans chaque établissement St. Regis.

Afin de respecter les normes irréprochables de confort et d’élégance édictées par le colonel Astor et pour lesquelles il a été reconnu, l’hôtel The St. Regis New York a fermé ses portes de 1988 à 1991 pour bénéficier d’importants travaux de rénovation. Après trois années de restauration pour un coût de 200 millions de dollars, l’hôtel légendaire a rouvert ses portes et a de nouveau accueilli ses hôtes dans le plus pur style St. Regis.

En 1909, le colonel Astor divorce de son épouse Ava pour épouser, en 1911, la jeune Madeleine Talmadge Force. Madeleine tombe enceinte et le couple décide de retourner aux États-Unis avant la naissance de leur enfant. Ils choisissent alors de voyager sur le Titanic et embarquent à Cherbourg le 10 avril 1912.

Mais Astor représentait davantage que la fortune de 87$ millions qu’il avait amassée dans l’immobilier et le commerce de fourrures. Son second mariage, avec Madeleine Force, en 1911, avait fait scandale. Elle avait 18 ans à l’époque (2 ans de plus que le fils d’Astor) et lui 46. Pour échapper aux mauvaises langues, le couple a fait un très long voyage de noces sur leur yacht « Nourmahal » (que son fils a donné par la suite à la marine américaine) en Europe et en Égypte (où il est allé rejoindre Molly Brown, l’amie d’Astor). Quand ils sont montés à bord du Titanic, Madeleine était enceinte de 5 mois. « Ils voulaient que leur bébé naisse aux États-unis », raconte l’historien Don Lynch.

Le Nourmahal


Un valet, une femme de chambre et une infirmière les accompagnaient. Leur chienne, un airedale nommé Kitty, était aussi du voyage. Les cabines de luxe qu’ils occupaient (des suites ornées de boiseries avec des foyers véritables et des quartiers séparés pour les domestiques) coûtaient jusqu’à 4 000 $ ce qui équivaudrait aujourd’hui à 50 000 $.

Lors du naufrage, Astor a pris soin de mentionner la « condition délicate » de son épouse en demandant à un officier s’il pouvait accompagner sa femme et prendre une des nombreuses places vides dans le canot de sauvetage, mais l’officier a refusé. Astor a alors accepté son sort en véritable gentleman. Il a allumé une cigarette et a lancé ses gants à Madeleine.

Alors que Madeleine a pu monter à bord d’un canot de sauvetage, Astor périt dans la catastrophe. Plusieurs jours plus tard, son corps a été retrouvé, flottant sur l’Atlantique. Il avait 2 500 $ dans l’une de ses poches. Son corps fut retrouvé déchiqueté le 22 avril (il fut semble-t-il écrasé par la chute d’une des cheminées, car il y avait des traces de suie sur son corps). Il est enterré au Trinity Church Cemetery à New York. Son fils posthume, John Jacob VI (1912-1992), naîtra le 14 août 1912. Il légua sa fortune à sa veuve Madeleine, à condition qu’elle ne se remarie pas (elle se remariera pourtant deux fois). Elle s’est remariée le 22 juin 1916 avec William Karl Dick avec qui elle obtint le divorce à Reno en 1933. Elle se remaria ensuite à Vincenzo « Enzo » Fiermonte le 27 novembre 1933, quatre mois après son divorce d’avec Dick. Elle est morte le 27 mars 1940 d’une attaque du cœur et est enterré dans le même cimetière que John Jacob Astor IV.

Dans les années qui ont suivi, Mme Astor qui s’est remariée deux fois et qui est décédée en 1940, a rarement parlé de la tragédie, si ce n’est pour relater son dernier souvenir, celui de sa chienne Kitty courant frénétiquement de long en large sur le pont.

Selon la légende, Astor aurait dit lors de la collision du Titanic contre l’iceberg : « J’ai demandé un glaçon, mais là c’est trop! » (« I asked for ice, but that’s ridiculous. »)

AVA LOWLE WILLING ASTOR – LA PREMIÈRE FEMME DE JOHN JACOB ASTOR IV.

Ava Lowle Willing (1868-1958) née à Philadelphie, a épousé John Jacob Astor IV en 1890 dans cette ville. Ils étaient les parents de deux enfants, Vincent et Alice.  Après 19 ans de mariage le couple de Ava et John Jacob IV s’est séparé en 1909 et a divorcé l’année suivante. Ava Astor est alors allée vivre en Angleterre où, en 1919, elle a épousé Thomas Lister (Lord Ribblesdale). Il est mort le 21 octobre 1925 et Ava ne s’est jamais remariée. Il n’y avait aucun enfant de son mariage à Lord Ribbledales Ava a continué à être connue comme Lady Ribblesdale jusqu’à sa mort le 9 juin 1958 à New York. Elle a laissé un héritage symbolique à son fils de 25 000 $ mais la plus grande partie de son héritage de 3 000 000 $ de dollars est allé aux quatre enfants de sa fille.

https://i0.wp.com/www.nga.gov.au/Exhibition/Edwardians/Images/MED/126771.jpg

Le domaine Gisburn appartenant à Ava Lowle Willing et Lord Ribbledales.

(1) William Vincent Astor (1891-1959) (pas d’enfant), 1er mariage 1914 (div) Hélen Dinsmore Huntington, 2ème mariage 1940 (div 1953) Mary Bénédict Cushing,  3ème mariage 1953 Mary Brooke Russell Marshall (1905-2007).

William Vincent Astor (1891-3 février 1959).  Quand son père est mort en 1912 il hérite d’une fortune de 200 millions de dollars.  À sa mort il laissa sa fortune à sa troisième femme Brooke Russell Marshall.  Il fondèrent ensemble la Fondation Vincent Astor. 

Vincent à eu trois épouses Hélen Dinsmore Huntingdon, durant la cérémonie il contracte les oreillons qui le rendra stérile.  Le couple divorça en 1940.  Ensuite il épouse Mary Bénédict Cushing, ils divorcent en septembre 1953.  Le 8 octobre 1953 il épouse Brooke Russell Marshall à qui il laisse toute sa fortune.  Brooke est décédé à l’âge de 105 ans.

Ava Alice Muriel Astor a d’abord épousé le Prince Sergei Obolensky, un ancien officier Tsariste. Son deuxième mari était un auteur autrichien nommé Raimund Von Hofmannsthal et son troisième mari était un journaliste britannique nommé Philip Harding. Son dernier mari était David Pleydell-Bouverie, un architecte de New York. Ses quatre mariages se sont soldés par un divorce. Elle est morte à New York le 19 juillet 1956 d’un coup à l’âge de 54 ans. Ses enfants sont Ivan Obolensky de New York, Sylvia Von Hofmannsthal (maintenant Sylvia Guirey) de New York, Romana von Hofmannsthal (plus tard Romana McEwen) de New York et Emily Harding.

(2)   Alice Ava Muriel Astor (1902-1956).  Elle eut deux enfants de son premier mariage, une fille de son deuxième et une fille de son troisième mariage.  Elle se maria une 1ère fois en 1924 (div. 1932) avec Sergei Platonovitch, Prince Obolensky-Neledinsky-Meletzky (1890-1978), une dexième fois en 1933 (div. avant 1939) avec Raimund Hoffmann, Edler von Hofmannsthal, et une troisième fois en 1940 (div. avant 1946) avec Philip Harding, une 4ème fois en 1946 (div. 1952) avec David Pleydell-Bouverie, Comte de Radnor (*1911).

Ava Alice a hérité de 5 000 000 $ à la mort de son père qui a été placé dans une fiducie jusqu’à l’âge de 21 ans.  Elle est mort d’un AVC dans son appartement de la 61ème rue Est à New York.  À sa mort ses actifs au montant de 5 millions 305 milles dollars ont été divisés entre ses quatre enfants.


Photos d’Alice et Vincent Astor.

MADELEINE TALMADGE FORCE ASTOR – LA DEUXIÈME FEMME DE JOHN JACOB ASTOR IV.

https://i2.wp.com/www.texemarrs.com/images/john_jacob_astor.jpghttps://i1.wp.com/www.famoushotels.org/images/hotels/hotel_181/John-Jacob-Astor330.jpg

L'image “https://i2.wp.com/www.encyclopedia-titanica.org/images/madeleine_vincent.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Madeleine Astor et William Vincent Astor qu’il a eu avec sa première femme Ava Lowle Willing.

(3) John Jacob Astor VI (1912-1992). John Jacob Astor VI épouse en premières noces, 
en 1934, Ellen Tuck French.  Le couple, qui divorce en 1943, a un fils : William 
Backhouse Astor III (né en 1935) qui a épousé Caroline Fisk Astor et son fils 
William Backhouse Astor IV.  En deuxièmes noces, il épouse en 1944, Gertrude 
Gretsch, fille de Walter Gretsch. Le couple a une fille, Marie-Jacqueline 
(née en 1949). En troisièmes noces, il épouse en 1954, Dolores Margaret 
Fullman (née en 1929), mais s'en sépare très vite.

John Jacob Astor VI avec ses trois femmes ci-dessus.  À la mort de son père il hérita le jour de son anniversaire de 1.7 millions de dollars.

William Backhouse Astor III.  Époux de Charlotte Ann Fisk.  Ils eurent deux enfants William Backhouse Astor IV (1959) et Caroline Fisk Astor (1960).  Il était le fils de John Jacob Astor VI (1912-1992) rescapé du Titanic.

Henry Astor (1830-1918) époux de Malvina Dinehart Astor (1844-1918). Pas d’enfant.

Henry (1830-1918) a épousé Malvina Dinehart de Red Hook, New York en 1871. Le match avec Mme Dinehart, dont le père est décrit comme le chef d’exploitation ou le jardinier de la ferme familiale Astor à Red Hook (dont Henry géré), a été considéré comme socialement inacceptable. Henry a été séparé de son père, ses frères et tous, mais une de ses sœurs comme un résultat. Son exhérédation réputé pour tomber en amour avec une femme pauvre est devenu un scandale célèbre à New York la société. Henry s’est retiré de la société à New York pour vivre la vie tranquille d’un gentleman-farmer avec sa nouvelle épouse dans une maison qu’il dessina lui-même dans l’ouest de Copake, NY. (Parfois appelé en son temps comme Astorville.) Peu de temps avant sa mort, il est devenu de notoriété publique que, bien que sensiblement réduite à partir d’une part entière, son héritage reste le mettre parmi les hommes les plus riches aux États-Unis. Henry et Malvina n’avaient pas d’enfant et de sa fortune revient à ses frères et sœurs et leurs descendants après sa mort, bien que sa femme était garanti l’intérêt d’un tiers de la succession pour le reste de sa vie.

John Jacob Astor V (1886-1971).

Gavin Astor, 2ème Baron Astor de Hever (1918-1984)

En 1945, il s’est mariée avec Lady Irène Haig, fille de Douglas Haig, 1er Comte de Haig. Ils ont eu cinq enfants:

  • John Jacob Astor VIII, 3ème Baron Astor de Hever (né en 1946)

  • Hon. Bridget Mary Astor (née en 1948)
  • Hon. Élisabeth Louise Astor (née en 1951)
  • Hon. Sarah Violet Astor (née en 1953), Son mari est Georges Édouard Lopez.  Ils ont eu trois enfants dont, Harry Marcus Georges Lopez son fils s’est marié avec Laura Parker Bowles, fille de Camilla, Duchesse de Cornwall.  Ils ont trois enfants.

  • Hon. Philip Douglas Paul Astor (né en 1959) époux de Justine Picardie.

Il est mort du cancer en 1984 et son fils lui a succédé.

Susan Astor (1945-2009).

Charles Astor (né en 1970), marié en 1990 à Madeleine Bundy (née en 1969).

Dakota Astor (née en 1992).

John Jacob Astor VIII, 3ème Baron Astor de Hever  (1946) à 14 ans. 2ème photo à 66 ans.

Jacqueline Astor Drexel, Charles Astor, Lady Elizabeth (Liz) Astor, Lord Astor (J.J. Astor VIII), et Olivia Astor au Musée Héritage visitant l’exibition sur la famille Astor.

Il s’est marié deux fois:

  • 1) Fiona Diana Lennox Harvey, Baronne Astor de Hever (1 juillet 1970- divorcé 1990); trois enfants:
    • i) L’Hon. Lady Camilla Astor (née le 8 mai 1974)

    • ii) L’Hon. Lady Tania Jentie Astor (née le 18 avril 1978)
    • iii) L’Hon. Lady Violet Magdalene Astor (née le 1980)
  • 2) L’Hon. Élisabeth Mackintosh, Baronne Astor de Hever (1990 à ce jour); deux enfants:

    • L’Hon. Charles Gavin John Astor (né le 10 novembre 1990)

    • L’Hon. Olivia Alexandra Elizabeth Astor (née le 21 août 1992)

Un de ses cinq enfants est autiste. Il vit dans le Westerham, Kent.

________________________________________________________________________________________________

G É N É A L O G I E

Les membres sont classés par ordre de génération:

John Jacob Astor (17 juillet 1763–29 mars 1848), marié à Sarah Todd :

  1. Magdalena Astor (1788–1832), premièrement marié en 1807, à Adrian Bentzon; puis en 1820, au Rév. John Bristed (1778–1855)

Enfants de Magdalena Astor et Adrian Bentzon :

John Jacob Bentzon est décédé à l’âge de 10 ans.

Sarah Bentzon est décédée dans son jeune âge.

Charles Astor Bristed (6 octobre 1820–15 janvier 1874 – 53 ans) écrivain, nom de plume Carl Benson, marié à Laura Whetten Brevoort (1823 – 1848) en 1847 et en 1867 à Grace Ashburner Sedgwick (1833-1897) ils eurent deux fils Charles Astor Jr. et John et une fille Cécilia.

  1. John Jacob Astor II (1791–1869)
  2. William Backhouse Astor Sr. (1792-1875), marié à Margaret Rebecca Armstrong (1800–1872), la fille du secrétaire de la guerre des États-Unis et Sénateur John Armstrong Jr.
    1. Emily Astor (1819–1841), mariée à Samuel Ward Jr.  (1814–1884), financier, lobbyiste et auteur.
      1. Margaret Astor Ward (1838–1875), mariée en 1856 à John Winthrop Chanler (1826–1877), Congrès de New York. Ces enfants ont été surnommés  »Les Orphelins Astor.
        1. John Armstrong Chanler (1862–1935)
        2. Winthrop Astor Chanler (1863–1926)
        3. Emily Astor Chanler (1864–1872),
        4. Elizabeth Astor Winthrop Chanler (1866–1937)
        5. William Astor Chanler (1867–1934), Congrès des États-Unis.
          1. William Astor Chanler, Jr. (1904–2002)
          2. Sydney Ashley Chanler (1907–1994) marié en 1934 à la Princesse Maria Antonia de Brangance(1903–1973)
        6. Marion Ward Chanler (1868–1883), décédée d’une indigestion de Turkish Delight
        7. Lewis Stuyvesant Chanler (1869–1942), Congrès de New York.
        8. Margaret Livingston Chanler (1870–1963)
        9. Robert Winthrop Chanler (1872–1930), artiste.
        10. Alida Beekman Chanler (1873–1969)
    2. John Jacob Astor III (1822–1890) 1er fils de William, marié à Charlotte Augusta Gibbs (1822–1887) en 1846
      1. William Waldorf Astor, 1er vicomte Astor (1848–1919)
        1. William Waldorf Astor, 2ème vicomte Astor (1879–1952), Membre du parti conservateur pour le comté de Plymouth Suttonmarié à Nancy Witcher Langhorne qui a été membre du parti conservateur pour le comté de Plymouth Sutton et la première femme MP au Royaume Uni.
          1. William Waldorf Astor, 3ème vicomte Astor (1907–1966) – Membre parti conservateur pour le comté de Wycombe.
            1. William Astor, 4ème vicomte Astor (né en 1951) (de son 2ème mariage), beau-père de Samantha Cameron, la femme du Premier ministre David Cameron MP et Membre du parti conservateur pour le comté de Witney.
              1. The Hon. William Waldorf Astor (1979)
            2. L’Hon. Emily Astor (de son 2ème mariage)
            3. La Très Hon. Janet Gordon-Lennox, Comtesse de March et Kincara (née en 1961) (de son 3ème mariage)
            4. L’Hon. Pauline Marian Astor (de son 3ème mariage)
          2. L’Hon. Nancy Phyllis Louise Astor (1909–1975)
          3. L’Hon. Francis David Langhorne Astor (1912–2001)
            1. Frances Astor
              1. Gavin Frankel
                1. Suji Frankel
                2. Jacob Frankel
              2. Conrad Frankel (1979)
              3. Patrick Frankel
            2. Alice Astor
              1. William Woodward
              2. Jessica Woodward
                1. Myla Lenkiewitz
                2. Obi Lenkiewitz
              3. Adam Grindon-Welch
              4. Rose Grindon-Welch
            3. Richard Astor
              1. Bonny Astor (1992)
              2. Alfred Astor (1995)
            4. Lucy Astor
              1. Leonard Pulsford
              2. Ramona Pulsford
            5. Nancy Astor (1960)
              1. Cara Naidoo (1992)
              2. James Naidoo (1995)
              3. Pamela Naidoo (1997)
            6. Thomas Astor
              1. Mary Astor
              2. Cecelia Astor
          4. L’Hon. Michael Langhorne Astor (1916–1980) – Membre parti conservateur pour le comté de Surrey Est.
            1. William Nicholas Astor (1956).
              1. Oliver William Astor (1988).
              2. Matthew Charles Astor (1993).
              3. Elodie Annabelle Astor (1993).
          5. L’Hon. Sir John Jacob Astor (1918–2000) – Membre parti conservateur pour le comté de Plymouth Sutton.
        2. L’Hon. Pauline Astor (1880–1972)
        3. L’Hon. John Rudolph Astor (1881–1881)
        4. John Jacob Astor V, 1er Baron Astor de Hever (1886–1971) – Membre parti conservateur pour le comté de Dover.
          1. Gavin Astor, 2ème Baron Astor de Hever (1918–1984) – Lord Lieutenant du Kent.
            1. John Jacob Astor, 3ème Baron Astor de Hever (né en 1946) – Membre du Parlement et Secrétaire de l’état pour la Défense.
          2. L’Hon. Hugh Waldorf Astor (1920–1999)
          3. L’Hon. John Astor (1923–1987) – Membre parti conservateur pour le comté de Newbury.
    3. Laura Eugenia Astor (1824–1902), mariée à Franklin Hughes Delano(1813–1893) le 17 septembre 1844
    4. Mary Alida Astor (1826–1881), mariée à John Carey (1821–1881)
    5. William Backhouse Astor Jr. (1829–1892), 2ème fils de William marié à Caroline Webster Schermerhorn.
    1. Emily Astor (1854–1881), mariée en 1876, James John Van Alen (1848–1923)
        1. James Laurens Van Alen (1878–1927), marié en 1910, Margaret Louise Post (1876–1969)
          1. James Henry Van Alen (1902-1991), founder of Int’l Tennis Hall of Fame, inventor of tie-breaker in tennis
          2. William Laurens Van Alen (1907-2003), président fondateur de l’Association de Tennis des États-Unis, marié en 1931 à Élizabeth Brinton Kent, fille de A. Atwater Kent.
          3. Louise Astor Van Alen (1910–1997), mariée en première noce en 1931 (div 1932), Alexei Mdivani(1905–1936); mariée en seconde noce en 1936, Sergei Mdivani(1903–1936); mariée en troisième noce en 1947 à Alexander Saunderson (1917–2004)
      1. Helen Schermerhorn Astor (1855–1893)
      2. Charlotte Augusta Astor (1858–1920)
      3. Caroline Schermerhorn Astor (1861–1948)
      4. John Jacob Astor IV (1864–1912), décédé dans le naufrage du RMS Titanic.
        1. William Vincent Astor (1891–1959), fils de sa première femme.
        2. Ava Alice Muriel Astor (1902–1956), fille de sa première femme.
        3. John Jacob Astor VI (1912–1992), fils de sa seconde épouse
    1. Henry Astor (1830–1918), marié à Malvina Dinehart (née en 1845) en 1871 (voir plus bas)
    2. Sarah Astor (1832-1832), décédée dans l’enfance.
              1. Susan Astor (1945-2009)
                1. Charles Astor (born 1970), marié en 1990 à Madeleine Bundy (née en 1969)
              2. Alexandra Astor (née en 1990)
                  1. Dakota Astor (née en 1992)

Les épouses

  • Élisabeth Constance Mackintosh, Baronne Astor de Hever, (née en 1950) 2ème épouse de John Jacob Astor VIII, 3ème Baron Astor de Hever et fils de Gavin Astor.

  • Brooke Russell Marshall Astor (1902-2007) (photos du bas) le 9 octobre 1953 elle épouse de William Vincent Astor (1891-1959) mort d’un arrêt cardiaque.

Brooke Astor a eue 100 ans en 2002 et elle est morte le 13 août 2007 à 105 ans d’une pneumonie dans sa maison de Briarcliff Manor à New York.  Ci-dessus à ses funérailles le 19 août 2007.

Son mari Vincent Astor (1891-1959).   À la mort de son père John Jacob Astor IV, il hérita à 20 ans de 87 millions 200 milles dollars dont 63 millions dans l’immobilier, surtout à Manhattan.  En 1957 le magasine Forbes évalua sa fortune entre 100 et 200 millions de dollars.  Il récupéra une montre en or que son père avait sur lui quant il mourut dans le naufrage du Titanic qu’il gardera sur lui toute sa vie.  Il a été surnommé à l’époque le garçon le plus riche du monde.  En 1935 il prit le contrôle de l’hôtel St-Régis, là moderniser et développer pour en faire une entreprise prospère.

Dans le monde des affaires, M. Astor a été à plusieurs reprises un directeur de la Western Union Telegraph Company, de la Chase National Bank, la Société des chemins de fer Great Northern, les lignes des États-Unis et d’autres sociétés. Il était un administrateur de la Bibliothèque publique de New York et le New York Zoological Society, un gouverneur du New York Hospital et un directeur de la New York Post-Graduate School.

M. Astor a conservé une résidence, la propriété familiale à Rhinebeck, NY, non loin de Hyde Park. Son bureau était au 152 West 42ème rue, le bâtiment Newsweek.

Il est décédé dans sa maison du 120 East End Avenue à New York d’une crise cardiaque.

  • Irène Astor, Baronne Astor de Hever, (1919-2001) fille de Douglas Haig, 1er comte Haig et veuve de Gavin Astor, 2ème Baron Astor de Hever

  • Caroline Webster Schermerhorn Astor, (1830-1908) veuve de William Backhouse Astor Jr. (photos du bas)

https://i1.wp.com/pro.corbis.com/images/U696007INP.jpghttp://xroads.virginia.edu/~ma01/davis/newport/photo%20gallery/wbastor2.jpg

Ils demeureraient au 350 5ème Avenue à New York sur le terrain ou est aujourd’hui l’Empire State Building.

  • Ava Lowle Willing, 1ère épouse de John Jacob Astor IV et mère de William Vincent et Ava Alice Muriel. À sa mort elle légua un montant d’argent à son fils Vincent mais la majorité de son héritage a été partagé entre les quatre enfant de sa fille Ava Alice Muriel Astor.

L'image “https://i2.wp.com/www.titaniccruises.nl/gfx/astor.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

  • Madeleine Talmadge Force (1894-1940) 2ème épouse de John Jacob Astor IV (rescapée du Titanic avec son bébé John Jacob Astor VI).

  • Nancy Langhorne Witcher, Lady Astor, (1879-1964) (photo du bas) veuve de William Waldorf Astor, 2ème vicomte Astor (photos du bas) Elle a été la première femme à la Chambre des communes. Leur demeure CLIVEDEN, BUCKINGHAMSHIRE, ANGLETERRE

Lady Astor est connue pour avoir dit un jour à Churchill : « Si vous étiez mon mari, je mettrais du poison dans votre café. » Lequel lui a répondu : « Si vous étiez ma femme, je le boirais certainement. »

L'image “https://i2.wp.com/www.newyorksocialdiary.com/socialdiary/2006/04_20_06/images/LadyAstor.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.https://i0.wp.com/upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/d/dc/Nancy_Astor,_Viscountess_Astor.jpg/180px-Nancy_Astor,_Viscountess_Astor.jpg

Une parodie de Lady Astor avec Winston Churchill dans Family Guy.

  • Sarah Kathleen Élinor Norton 1ère épouse de William Waldorf Astor, 3ème vicomte Astor (ci-dessous).

Lord Astor s’est marié trois fois:

  • 1945: Sarah Kathleen Élinor Norton ci-dessous- (divorce 1953). Ils eurent un enfant, William Waldorf Astor, 4ème Vicomte Astor(né en 1951)
  • 1955: Phillipa Victoria Hunloke, (divorce 1960). Ils eurent une fille, Hon. Emily Mary Astor (née en 1956)
  • 1960: Janet Bronwen Alun Pugh. Ils eurent deux enfants, Hon. Janet Elizabeth Astor (née en 1961) et Hon. Pauline Marian Astor (née en 1964).

Lord Astor est décédé à Nassau aux Bahamas à l’âge de 58 ans d’une attaque cardiaque.

https://i2.wp.com/cache1.asset-cache.net/xc/3239256.jpg

  • Philippa Victoria Hunloke 2ème épouse de William Waldorf Astor, 3ème vicomte Astor
  • Janet Bronwen Alun Pugh 3ème épouse et veuve de William Waldorf Astor, 3ème vicomte Astor. (ci-dessous)

  • Annabel Lucy Véronica Jones Astor (Jones) épouse de William Waldorf Astor, 4ème vicomte Astor (ci-dessous).

https://i2.wp.com/i.telegraph.co.uk/telegraph/multimedia/archive/01393/LadyAstor_1393878c.jpg

  • Hon. Flora Katherine Astor (née le  07.06.1976)

  • Hon. William Waldorf Astor V (né le 18.01.1979).  Le 5 septembre 2009 il épouse Lohralee Stutz.

  • Hon. James Jacob Astor (né en 1981)
  • Barbara Mary Colonsay McNeil (? – 1980), 1ère épouse de Michael Langhorne Astor (1916-1980) (ci-dessous).  Ils eurent 4 enfants :
  • David Waldorf Astor  marié le 09.08.1943 Clare Pamela St John.
  • James Colonsay Langhorne Astor marié le 02.12.1945 Jane de Chazal.
  • Kathleen Nancy Jane Astor née le 09.08.1949.
  • Georgina Mary Astor mariée le 10.03.1952 Hon. Anthony Ramsay Thomas Lorne Nelson.

  • Patricia David Pandora Clifford Jones  2ème épouse de Michael Langhorne Astor
  • Judith Caroline Traill Innes 3ème épouse et veuve de Michael Langhorne Astor
  • Julia Lynch Olin Benkard (1882-1961) épouse de Lewis Stuyvesant Chanler (ci-dessous).

https://i1.wp.com/www.fglaysher.com/bahaicensorship/images/BS206.jpg

  • Alexandra Charlotte Simone Astor : femme de William Nathaniel Astor

LEURS DOMAINES

ASTOR COURTS LA MAISON ET LE RESTE FERNCLIFF 11 KM CARRÉ, 195 RIVER ROAD, RHINEBECK, NEW YORK.  CONSTRUITE DE 1902 À 1904 ET RECONVERTIE EN 1941 EN RÉSIDENCE PRINCIPALE.  ELLE A COUTÉ 1 MILLION À CONSTRUIRE CE QUI ÉQUIVAUT À 22 MILLIONS AUJOURD’HUI.  EN 2002 UN PRODUCTEUR DE TÉLÉ L’A ACHETÉ POUR 3.2 MILLIONS DE DOLLARS DANS LE BUT DE LA RESTAURER.  CINQ ANS ET PLUSIEURS MILLIONS PLUS TARD LA MAISON EST REDEVENUE AUSSI BELLE QU’À SA CONSTRUCTION.  ELLE EST INSPIRÉE DU GRAND TRIANON À VERSAILLES.

C’est là que Chelsea Clinton, la fille du Président Bill Clinton s’est marié en juillet 2010.

LE SITE WEB DE ASTOR COURT

John Jacob Astor IV sur sa propriété de Ferncliff.

PUBLICITÉ DE RALPH LAUREN À ASTOR COURT.

La demeure d’Astor Court qui a été rebaptisée Le Casino Ferncliff, a été construite pour John Jacob Astor IV et sa femme, Ava Lowle Willing, entre 1902 et 1904. Un bâtiment de style Beaux-Arts, il a été l’un des derniers bâtiments conçus par le célèbre architecte américain, Stanford White.

Stanford White (1853-1906).  White a été assassiné au Café Martin sur le toit du Madison Square Garden par trois tirs de pistolet à bout portant dans le visage par Harry Kendall Thaw (1871-1947)(mort d’une crise cardiaque). Thaw était le mari millionnaire et jaloux de Florence Évelyn Nesbit (1884-1967), une actrice populaire et modèle d’artiste, avec qui White avait eu une relation sexuelle quand elle avait 16 ans et que White en avait 47.  Il a été tué car Évelyn Nesbit qui accepta d’épouser Thaw sous la contrainte, lui avoua que White lui avait prit sa virginité.

Harry Kendall Thaw en prison.  Suite à son procès il a été trouvé non coupable pour cause d’aliénation mentale.  Évelyn a obtenu le divorce, mais pas l’argent car elle demandait un million de dollars en compensation. Thaw a témoigné qu’il avait eu un « remue-méninges », ce qui signifie un moment de folie passagère. Thaw a été incarcéré au State Hospital Matteawan pour alliénés criminels à Fishkill, New York, jouissant de la liberté presque complète. En 1913, il est sorti de l’asile et a été conduit à la frontière de Sherbrooke dans la province de Québec au Canada.  Son avocat, Me William Lewis Shurtleff, s’est battu pour l’extradition vers les États-Unis, il a été expulsé du Canada et arrêté au États-Unis. En 1915, un jury l’a jugé sain d’esprit, et il a été libéré.  Thaw est décédé d’une crise cardiaque à Miami en Floride le 22 février 1947 à l’âge de 76 ans. Il a laissé 10 000 $, moins de 1% de sa fortune, à Évelyn Nesbit dans son testament. Il a été enterré dans le cimetière d’Allegheny à Pittsburgh.

Stanford White, avait son cabinet, McKim Mead et White, qui ont été les plus éminents architectes américains classiques de la fin du 19e et début du 20e siècle.

Astor Court a été bâtie à l’origine par les Astors comme pavillon sportif, avec des chambres d’hôtes, pour les nombreuses personnalités qui visitèrent la famille. Le bâtiment aurait abrité la première piscine couverte en Amérique pour la natation résidentiel, un terrain de tennis intérieur conçu avec Stanford White par la Société Rafael Guastavino, une cour extérieure, un terrain de tennis et deux terrains de squash, à l’endroit où la bibliothèque actuelle est située. En outre, au niveau inférieur il y avait une allée de quille et de tir.

La demeure originale crée par Stanford White portait le nom d’Astor Courts à partir de 1902, et elle est devenue dans les années suivantes Le Casino Ferncliff ou Le Casino Astor, un immeuble d’architecture pour des installations sportives.

John Jacob Astor IV, connu sous le nom de «Jack», et sa femme, Ava Lowle Willing, a commandé cette maison pour faire partie de leur domaine agricole, qui était connu à l’époque comme Ferncliff et comprenait plus de 2 800 hectares à son apogée. M. Astor, qui a divorcé en 1909 d’avec Ava, épousa la jeune Madeleine Talmadge Force en septembre 1911. Il était de retour de lune de miel prolongée en Europe en avril 1912, lorsque la mort prématurée de M. Astor a eu lieu avec le naufrage du RMS Titanic. Madeleine et son fils à naître, le futur John Jacob Astor VI, ont survécus au naufrage, et ont hérités, mais pas de Ferncliff. La propriété est allé à son premier fils, William Vincent Astor.

Dans les années 1940, Vincent Astor déménage dans la maison principale de Ferncliff,  bâtiment rénové et remodelé fait pour une utilisation permanente. Vincent a épousé en troisième noce en 1953, Brooke Russell Marshall, maintenant la célèbre philanthrope défunte Brooke Astor, ils y ont vécus jusqu’à sa mort en 1959. Après la mort de Vincent, la propriété de Ferncliff a été partiellement divisé et plusieurs centaines d’hectares de forêt deviendront Ferncliff Forest Préserver, tandis que les autres sections ont été donnés à l’archidiocèse catholique de New York. Le bâtiment et sa propriété attenante sont en cours de restauration pour redonner aux planchers leurs beauté et leurs lustre d’origine par les propriétaires actuels.

En 1964, Brooke Astor a donné la maison à l’Église catholique. Le rapport des propriétés privées du Wall Street Journal rapporte que les propriétaires actuels, le promoteur immobilier Arthur Seelbinder et son épouse, Kathleen Hammer, une ancienne productrice pour Oxygen Media, ont acheté la maison en 2005 pour 3,2 millions de dollars et dépensé une fortune pour le restaurer. Sam White l’arrière petit-fils de Stanford White, a mené la restauration. Il est clair qu’il a fait un excellent travail, c’est un produit étonnant (même si certains éléments du décor semble un peu trop préfabriqué a rapporté Crate and Barrel pour une maison de ce pedigree). La maison est listée à 12 millions de dollars.

Samuel  »Sam » G. White l’arrière petit-fils de Stanford White.  Deuxième photo avec sa femme Élisabeth.

Astor Court est situé sur le fleuve Hudson à Rhinebeck, NY, et possède 50 hectares de terres qui initialement, faisaient partis du domaine agricole Astor. Il est situé à une heure et demie de la ville de New York. Il y a un service régulier de train Amtrak de Penn Station -New York à Rhinecliff, État de New York, suivi d’un trajet à pied de cinq minutes d’Astor Court, et par la ligne nord du métro de Grand Central-New York à Poughkeepsie, NY, environ 25 minutes.

L’HÔTEL ASTOR DE NEW YORK CONSTRUIT PAR WILLIAM WALDORF ASTOR.

L’HÔTEL WALDORF EN 1893 CONSTRUIT PAR WILLIAM WALDORF ASTOR.

Salle à dîner dans la résidence de William Waldorf Astor qui sera démolie pour construire l’hôtel Le Waldorf.

À gauche l’hôtel Le Waldorf au coin de la 5ème Avenue et de la 33ème rue, sur le site le l’ancienne maison familiale de William Waldorf Astor et à droite la demeure de Caroline Astor sa tante mère de John Jacob Astor IV.  La maison sera démolie pour construire l’hôtel Astoria. 

LE WALDORF EN 1893.

L’entrée du Waldorf en 1903 qui sera celle du Waldorf-Astoria.

Gravure chambre octogonal du Waldorf 1893-1894.

La suite Marie-Antoinette.

L’HÔTEL NETHERLAND CONSTRUIT EN 1893 AU COIN DE LA 5ÈME AVENUE ET DE LA 59ÈME RUE.

BEECHWOOD, NEWPORT RHODE ISLAND.

https://i2.wp.com/www.drawrm.com/apc39s.jpg

En 1895

https://i1.wp.com/www.destinationnewport.com/images/astbeech.jpghttps://i0.wp.com/www.cliffwalk.com/beech1.jpg

L'image “https://i2.wp.com/www.stoneblossom.com/images/Venues/Astors/Astors.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Après la mort de sa mère John Jacob Astor IV divorça d’avec sa première femme et vendit la maison à William Backhouse Astor Jr. en 1881.  En 2007 la maison qui appartenait à Brooke Astor fut vendue 16 millions.

Caroline Schermerhorn a épousé William Backhouse Astor Jr. en 1853. Elle a apporté les règlements fondamentaux de la vie sociale établie dans la haute société due à la fortune des Astors et est devenue la reine incontestée de la société américaine. Caroline Astor a insisté pour être appelé Mme Astor par la famille et les amis.

Avec l’aide d’un monsieur du sud, M. Ward McAllister, elle a inventé le célèbre « 400 », une liste de 213 familles et individus dont l’origine pourrait être retracée pour reculer d’au moins trois générations. Quand elle organisait des réceptions elle disait que sa salle de bal ne contenait que les 400 personnes qui contaient le plus et c’est devenu la norme pour la haute société de n’inviter que ces gens là. Si vous n’étiez pas inviter chez Mme Astor, vous n’étiez pas inviter nulle part ailleurs.

L’APPARTEMENT DE BROOKE ASTOR AU 778 PARK AVENUE, NEW YORK.  ELLE ÉTAIT INSCRITE À 46 MILLIONS EN 2008.  ELLE S’ÉTEND SUR LE 15ÈME ET 16ÈME ÉTAGE.  ELLE POSSÈDE 14 PIÈCES DONT 5 CHAMBRES, 6 TERRASSES, 5 FOYERS,  ET 4.5 SALLES DE BAIN.    ELLE FUT VENDUE 21 MILLIONS EN 2011.

HOLLY HILL, BRIARCLIFF MANOR, NEW YORK, PROPRIÉTÉ DE BROOKE ASTOR. La propriété possède 64,6 hectares qui comprennent une maison de jardinier comprenant quatre chambres à coucher, les appartements du chauffeur au-dessus du garage ou l’on garde les voitures à chevaux, une ancienne station de pompage, une grange avec un garage pour trois voitures, un petit musée, une cave à légumes, un cimetière pour animaux de compagnie, des jardins entretenus et un petit pavillon qu’on appelle le Temple d’amour. Le terrain peut être subdivisé et développé.

La maison principale est un manoir en pierre construit en 1927 conçu par l’architecte William Delano. Il dispose de six cheminées en marbre et 13 chambres, y compris les logements du personnel. La maison dispose d’un hall d’entrée élégant en marbre de 42 pieds de long et le plancher du salon est parqueté, un solarium, une piscine couverte et une belle bibliothèque. Parmi les autres chambres, il y a une chambre de photographie qu’on appelle chambre de la mémoire ainsi que la chambre du Cardinal ou il y a des télégrammes du Vatican sur les murs et bien sûr une énorme suite des maîtres.  Cette maison est listée à 12,9 millions de dollars.

COVE END DANS LE VILLAGE DE NORTHEAST HARBOR DANS LE MAINE. CONSTRUIT EN 1931.  DEMEURE DE BROOKE ASTOR.

DOMAINE ASTOR, FERRY REACH, ST-GEORGES, BERMUDES. 

UN VASTE DOMAINE BOISÉ DE 22 ACRES AVEC UN MANOIR ET DES CHALETS D’INVITÉS AINSI QU’UN HANGAR À BATEAU.  EN 1938, IL Y FIT CONSTRUIRE SON CHEMIN DE FER PRIVÉ QUI PARCOURAIT SA PROPRIÉTÉ ET ÉTAIT RELIÉ À LA LIGNE DE CHEMIN DE FER DES BERMUDES. AUJOURD’HUI IL N’APPARTIENT PLUS À LA FAMILLE ASTOR MAIS EST TOUJOURS PROPRIÉTÉ PRIVÉE.

C’était à l’époque ou il était marié avec Hélen Huntingdon Astor avec qui il divorça en 1939.

En 1962, un avion de l’US Air Force s’est écrasé dans la propriété Astor et endommagé de nombreux bâtiments extérieurs. Les quatre membres d’équipage sont morts. La propriété est maintenant divisé en plusieurs parties qui appartiennent à des propriétaires privés.

LA MAISON DE VINCENT ASTOR. 130 EST, 80ÈME RUE, NEW YORK.

RÉSIDENCE DE MME CAROLINE ASTOR AU 350, 5ÈME AVENUE AU COIN DE LA 33ÈME RUE À NEW YORK. À GAUCHE DE LA MAISON LE NOUVEL HÔTEL LE WALDORF.

350, 5ème Avenue et 34ème rue, où l’Empire State se trouve aujourd’hui, était la résidence de Mme Caroline Astor. Sa maison est éclipsé par son neveu, William Waldorf dont la maison paternelle avait occupé la parcelle sur le coin de la 33ème rue. Lorsque William Waldorf s’installe à Londres, il fit raser sa maison de famille et fit construire à sa place l’Hôtel Waldorf, une décision d’affaires astucieusement progressive et humiliante pour sa tante Lina qui vivait désormais à côté d’un établissement commercial.

RÉSIDENCE DE JOHN JACOB ASTOR VI ET DE SA FEMME ELIEEN GILLESPIE ASTOR.

À côté de la 5ème Avenue et de la 65ème rue la maison de la grand-mère de la femme de John Jacob  »Jack » Astor VI, Elieen Gillespie, Mme William Watts Sherman.

RÉSIDENCE DE JOHN JACOB ASTOR IV, SA FAMILLE ET SA MÈRE CAROLINE ASTOR AU 840, 5ÈME AVENUE AU COIN DE LA 65ÈME RUE À NEW YORK COMPLÉTÉ EN 1894.  ELLE ÉTAIT EN FACE DE CENTRAL PARK.

Grille d’entrée et le hall d’entrée de la maison.

Foyer du hall d’entrée.

Salle de réception.

Entrée de la salle à diner et salle à diner. Foyer de la salle à diner.

La librairie de John Jacob Astor ainsi que le foyer.

La salle de bal.


Richard Morris Hunt a dessiné cette maison pour Mrs. William Backhouse Astor Jr. et son fils John Jacob Astor IV, la salle de bal pouvait contenir 600 personnes. En 1891 William l’avait payé 215 000 $.

La salle de bal de cette demeure contenait 400 personnes, c’est pour cela que les personnes qui étaient invités chez Mme Astor étaient appelées, le groupe des 400.

https://i0.wp.com/www.encyclopedia-titanica.org/images/AstorInterior.jpg

CLIVEDEN, Buckinghamshire, Angleterre, résidence de William Waldorf Astor, 2ème vicomte Astor et Nancy Langhorne Witcher, Lady Astor.

CLIVEDEN

http://travellinggregory.files.wordpress.com/2007/10/2579410730060122320clsplo_fs.jpg

MARIENRUH, 367 RIVER ROAD, RHINEBECK, NEW YORK.  Construit en 1926 sur le bord de la rivière Hudson est situé la demeure d’Ava Alice Muriel Astor (fille de J.J.A IV  et Ava Lowle Willing) et de son mari le Prince Sergei Obolensky.  Ava  Alice reçu à son mariage 1000 acres de terre au nord de Ferncliff comme cadeau de mariage.  Elle a été vendue pour 8.5 millions de dollars.

Le prince Serge et la princesse Ava Alice Obolensky.

LA VILLA TRITONE À SORRENTO, ITALIE

La villa de l’Ambassadeur William Waldorf Astor quant il était ambassadeur en Italie.  En février 1890 il hérita de 100 millions de dollars.

Au début du XXe siècle, William Waldorf Astor a acheté la maison qui était autrefois un couvent, il a conçu le jardin, derrière la villa et de chaque côté, entouré par des murs et des balustrades, pour protéger cet oasis vert privé de palmiers, d’oranges, de cycas, de cyprès, d’eucalyptus et de pins. Des chemins secrets et des allées parcourent la végétation luxuriante révélant des statues, des urnes, des fontaines et des aperçus de la mer et du ciel à travers les fenêtres découpées dans le haut mur le long de la côte vers le large. Aujourd’hui, c’est la demeure de Rita et Mariano Pane et leur famille.

HEVER CASTLE au sud-est de Londres, a été le château ou résida Anne Boleyn en 1505 (femme d’Henri VIII en 1533) étant enfant et ensuite la résidence de William Waldorf Astor à partir de 1903 qui a complètement rénové le château et ajouté un village Tudor, des jardins et des lacs. Depuis 1983 il appartient à la Broadland Properties Limited et est ouvert au public.

HEVER CASTLE

https://i2.wp.com/www.webbaviation.co.uk/gallery/d/21161-1/hevercastlekent-ba27090.jpg

TWO TEMPLE PLACE

TWO TEMPLE PLACE au cœur de Londres sur Victoria Embankment avec vue sur la Tamise, était la résidence de Lord William Waldorf Astor, 1er vicomte Astor, aujourd’hui cette résidence appartient à The Bulldog Trust qui la loue pour des évènements autant privés que corporatifs.  Dans les films d’Harry Potter l’édifice représente le Ministère de la magie.

Lord William Waldorf Astor jeune et à 64 ans en 1912.

 

[Picture][Picture][Picture][Picture][Picture]

RÉFÉRENCES :

http://en.wikipedia.org/wiki/Astor_family

http://fr.wikipedia.org/wiki/John_Jacob_Astor_IV

www.anilou.com

Une réflexion sur “LA DYNASTIE ASTOR 1ÈRE PARTIE

  1. Bonsoir , ayant assisté aujourd’hui à une conférence sur les grands collectionneurs new-yorkais, j’ai souhaité avoir quelques infos complémentaires. C’est ainsi que je viens de découvrir votre fort intéressante chronique sur la dynastie Astor. Bravo pour tout ce travail ! Cordialement.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s