FILOLI, LE MANOIR DES CARRINGTON


Extérieur de Filoli, utilisé comme demeure des Carrington dans la série télévisée Dynastie.

Le Café terrasse de Filoli.  Groupe de 8 à 20 personnes.  15.00$ par personne.

Plans de la maison.

Filoli au 86 Canada Road, Woodside en Californie est une maison de campagne entourés de 16 hectares de jardins, sur un domaine de 654 acres (265 hectares), située à environ 25 milles (40 km) au sud de San Francisco, à l’extrémité sud de Crystal Springs Lake, sur le versant oriental des montagnes de Santa Cruz.

SITE INTERNET DE FILOLI

William Bowers Bourn II (1857 – 1936) en 1881 à 24 ans.  Celui qui a fait bâtir Filoli.

William Bowers Bourn Sr. et Sarah Chase Bourn et leur famille en 1919.  2ème photo – La maison de la famille Bourn au 1105 rue Taylor à San Francisco.

La maison de William Bowers Bourn II au 2550 rue Webster à San Francisco.  Photos de l’intérieur ci-dessous.

Histoire

Filoli a été construit entre 1915 et 1917 pour William Bowers Bourn II et son épouse, Agnes Moody Bourn. Le principal concepteur, l’architecte de San Francisco Willis Polk, a utilisé un style libre géorgien qui a incorporé les toits de tuiles caractéristiques de la Californie. Polk avait déjà conçu des maisons pour les Bourns dans Grass Valley et celle de Webster Street à San Francisco. Bruce Porter a été chargé de collaborer avec les Bourns dans la planification des jardins, qui ont été ajoutés de 1917 à 1922.

William Bowers Bourn II pendant la construction de Filoli en 1917.  2ème photo – La maison en 1921.

  • Taille: La maison possède 36 000 pieds carrés et renferme 43 chambres, 17 salles de bain, 17 cheminées, et des plafonds de 18 pieds de hauteur sur le premier étage.
  • Salle de bal: La salle de bal de couleur vert d’eau et or longue de 72 pieds, 30 pieds de large, avec 22 pieds de hauteur de plafonds contenant de grandes peintures murales peintes par Ernest Peixotto, des lustres français et des rideaux garnis d’argent.
  • Salle à manger: La seigneuriale salle à manger lambrissée de chêne comprend une cheminée en marbre Escalette française, des draperies d’origine et une peinture à l’huile de 1703 par Jan Weenix intitulé «Nature morte avec du gibier mort. »
  • Salle de détente: Cette salle contient une cheminée en marbre blanc de Carrare, des lustres en cristal Louis XIV et des murs de toile rembourrée. Un piano et un clavecin (datant de 1749) et une table à cartes (datant de 1740) sont parmi les meubles antiques souvent présentés dans cette pièce.
  • Salle de réception: La salle de réception a servi de lieu de rencontre principal pour accueillir les invités des deux familles. Parmi les meubles de la pièce une cheminée en marbre blanc de Carrare incrusté de marbre rouge de Vérone dans un motif grecque, une figurine chinoise, un paravent de Coromandel et un tapis persan antique avec un lettrage arabe.
  • Bibliothèque: Majestueuse, cette pièce contient des lustres en bronze et des appliques de style Renaissance Italienne du 19ème siècle, une cheminée en marbre Tavernelle, des meubles du 17ème et 18ème siècle et un tapis appréciable Agra qui était à l’origine à Osborne House, la maison de la reine Victoria sur l’Île de Wight.
  • Pièces supplémentaires au sous-sol: la chambre du maître d’hôtel, la cuisine, la salle de lecture, la salle des trophées et les quartiers des domestiques (Remarque: les quartiers des serviteurs au sous-sol »ne sont pas ouverts au public).
  • Pièces supplémentaires à l’étage: Les chambres à coucher, salles de bains et deux bibliothèques dont les livres de référence internes relatifs à l’art de l’horticulture, du design de jardin et de la décoration (Note: Les chambres à l’étage et les salles de bains ne sont pas ouvertes pour le public Les bibliothèques sont accessibles aux membres sur rendez-vous).
  • Escalier: L’escalier de marbre noir avec balustrade en fer forgé complexe s’élève à travers une cage d’escalier de 40 pieds de haut au deuxième étage.
  • Meubles: Les antiquités des 17ème et 18ème siècle dans toute la maison sont principalement d’origine anglaise et irlandaise.
  • Portraits des familles Bourns et Roths, peintures et tapisseries: La maison contient une collection de peintures anglaises et européennes et des tapisseries des 17e et 18e siècles, ainsi que des peintures à l’huile détaillées, des représentations de charbon de bois et des collections photographiques à la fois des Bourns et des Roths en noir et blanc.
  • Collection maritime: Enfermée dans les vitrines d’exposition dans ce qui était autrefois la chambre du majordome, une collection variée de modèles de navires antiques et des instruments nautiques représentant la compagnie maritime des Roths, La Matson Navigation Company.

Agnes Moody Bourn (1861 – 1936).

Filoli servit comme l’une des résidences des Bourns de 1917 à 1936. M. Bourn a été président de la Société Spring Water Valley, qui possédait Crystal Springs Lake et la région environnante. Le nom du domaine est un acronyme formé par la combinaison des deux premières lettres des mots clés de la devise de William Bourn: «Lutte pour une cause juste;  aime ton semblable;  vis une bonne vie » (« Fight for a just cause; love your fellow man; Live a good life »).

M. et Mme Bourn à Filoli.

En août 1921, William Bourn a eu un AVC alors qu’il était à la mine Empire. En octobre 1922, il eu un autre accident qui le paralysa, également à la mine Empire, et à partir de ce moment, il a été confiné à un fauteuil roulant. Bourn était un homme fier et n’aimait pas que quelqu’un puisse le voir dans un fauteuil roulant, de sorte que les jardiniers étaient invités à rester hors de sa vue quand il se promenait dans le jardin de Filoli. Il aimait la partie supérieure de l’Allée Yew où il avait la meilleure vue sur le lac Crystal Springs. Une série de sentiers ont été développés sur la propriété au sud, que M. Bourn fréquentait. Ils existent encore aujourd’hui.

En 1922, Mme Bourn a fondé la Hillsborough Garden Club, qui est devenu membre du Club de Jardin d’Amérique en 1929. Elle faisait souvent des journée portes ouvertes pour ses amis et les invitaient à se joindre à elle pour le thé de l’après-midi à Filoli. Le thé était servi dans la salle de réception lors de temps froid et sur la terrasse de la salle à manger par temps chaud.

En 1924, Bourn construisit une maison de style espagnol conçu par George Washington Smith à Pebble Beach au 17 Mile Drive pour sa fille Maud Bourn Vincent. « Asilo » était le nom donné à cette maison. Smith était surtout connu pour son travail à Santa Barbara où il a conçu plusieurs bâtiments de style renaissance espagnole.

Le 12 février 1929, suite à une traversée de l’Atlantique en route vers la Californie avec ses deux enfants pour rendre visite à son père malade, Maud Bourn Vincent est décédé d’une pneumonie à New York. Son corps fut transporté à travers le pays en train jusqu’à Filoli et elle fut enterrée dans le cimetière créé au sommet d’une petite colline à l’ouest, avec vue sur la maison et la vallée. Au moment où la tombe a été choisie, la vue sur le lac était claire et la colline était nue des nombreux chênes et madrones qui la recouvrent aujourd’hui.

Après la mort de sa fille, M. Bourn se retira progressivement du monde des affaires. La mine Empire a été vendue à la Société Newmont Mining, et un an plus tard la Compagnie des Eaux de Spring Valley a été vendue à la ville de San Francisco.

En 1932, la gestion et les frais de la succession du domaine de Muckross en Irlande, devint trop difficile et trop coûteux, les Bourns et leur gendre, Arthur Rose Vincent, ont proposés Muckross House et ses 11 000 hectares de terres environnantes à la nation irlandaise pour en faire un mémorial à Maud Bourn Vincent. Le domaine est devenu le premier parc national en Irlande. Visité par des milliers de touristes chaque année, la maison et les jardins environnants sont connus comme le parc Bourn-Vincent Memorial et la succession est connu comme le parc national de Killarney.

MUCKROSS HOUSE DANS LE PARC NATIONAL DE KILLARNEY EN IRLANDE EST UN CADEAU DE MARIAGE DES BOURNS À LEUR FILLE MAUD ET SON MARI ARTHUR.  ELLE EST MAINTENANT OUVERTE AU PUBLIC.

Mme Bourn a été malade en 1932 du diabète et a été confiné à sa chambre à coucher à l’extrémité nord de la maison. Les soirées et les bals organisés par les sœurs de M. Bourn, ont continué à être tenue à Filoli pour les amis des Bourns, même si les Bourn n’y assistaient pas.

Le 24 novembre 1933 eu lieu la dernière invitation à dîner donné par les Bourns à Filoli. « Le Dîner des ivrognes » était pour célébrer l’abrogation de l’amendement 18 sur la prohibition, avec la sœur de M. Bourn, Ida, agissant en tant que maîtresse de maison. Les Bourns sont restés dans leurs chambres à l’étage.

Mme Bourn est décédé à Filoli le 3 janvier 1936, à l’âge de 75 ans, et six mois plus tard, le 5 juillet, William Bowers Bourn II mourut à Filoli à 79 ans. Les deux conjoints Agnes et William Bourn ont été enterrés dans le cimetière sur la colline surplombant leur chambre et la vallée, avec Maud et leur fils nouveau-né, dont la tombe avait été déplacé sur le site. En 1981, leur petite-fille Élisabeth Rose a été enterré dans la parcelle familiale. La famille est toujours propriétaire de la sépulture Bourn de cinq acres. Une copie d’une croix celtique à l’abbaye de Muckross se dresse sur la colline avec les mots « Lutte, vivre et vivre» (Fight, live and live) gravé sur son socle. Le premier « live » était sans doute une erreur.

Maud Bourn Vincent (1884 – 1929) avec sa fille Élisabeth Rose Vincent (Rosie) (1915-1983).  Elle a épousée le Sénateur Arthur Rose Vincent (1876 – 1956) le 30 mars 1910.  Ils eurent aussi un fils Arthur William Bourn (Billy) (1919 – ?).

Maud Bourn et son mari Arthur Rose Vincent durant leur voyage de noce.

À Muckross house en 1920.

Élisabeth Rose et son frère.

Alexander Leigh Henry Leith (1906 – 1959).

1er mariage : Élisabeth Rose Vincent et Alexander Leigh Henry Leith, 6ème Baron Burgh.

  • Alexander Peter Willoughby Leith, 7ème Baron Burgh né le 20 mars 1935, décédé le 14 juillet 2001.

Alexander Peter Willoughby Leith, 7ème Baron Burgh et Anita Lorna Eldridge.

SITE WEB DE ANITA BURGH

SITE WEB DE ANITA BURGH

  • Alexander Grégory Disney Leith, 8ème Baron Burgh née le 16 mars 1958.
  • Hon. Rébecca Moraigh Eveleigh Leith née le 17 décembre 1959.

LE BLOG DE RÉBECCA LEITH

  • Hon. Patrick Simon Vincent Leith né le 16 avril 1964.

Alexander Peter Willoughby Leith, 7ème Baron Burgh et Wilma Schramm.

  • Hon. Nadja Leith née le 28 avril 1977.

1ère photo:  Papa, moi, maman et mon grand frère avec tante Élisabeth en 1963 Audley End, Saffron Walden, Essex.  2ème photo : La soeur de papa Fleur, papa et dans ses bras mon petit frère, mon grand frère, maman et moi.  Les photos ont été prises sur le blog de Rébecca Leith.
LA DESCENDANCE CONTINUE DANS CETTE BRANCHE.
2ème mariage:  Élisabeth Rose Vincent et Peter Melville Gardner.
  • Fleur Gardner née en 1946 et décédée le 13 février 2011.

Après la mort de William Bowers et Agnes Bourn en 1936, le domaine fut vendu à M. et Mme William P. Roth, propriétaires de la Société de navigation Matson en 1937. La famille Roth a construit les jardins botaniques de Filoli. En 1975, Mme Roth a fait don de la propriété dans son intégralité à la National Trust for Historic Preservation.

William Philip Roth (1880 – 1963) et Lurline Matson Roth (1890 – 1985).  Ils se sont mariés en 1914.  Ils eurent un fils William Matson Roth (1916 – ?) et deux filles jumelles Lurline et Bérénice Roth nées en 1921.  Le bal pour les 18 ans des jumelles à Filoli fut des plus mémorable ainsi que le mariage et la réception de mariage de Bérénice Roth Spalding (Charles Spalding (1918 – 1999)) en septembre 1941 et la réception de mariage de Lurline Roth Coonan (James F. Coonan) en novembre 1943.  M. Roth a eu un AVC mineur en 1943 et c’est pour faire sa réadaptation qu’on a ajouté la piscine en 1946.  Il a prit sa retraite en 1962 et mourut en 1963 à 83 ans.

William Matson Roth (1916 – ?) leur seul fils.

Éléna Grant la petite-fille de William et Lurline Roth.  Sa mère s’appelle Bérénice Roth Spalding.  Elle est la présidente et fondatrice de la Fondation Humanitaire Grant.

M. Charles Spalding (marié avec Bérénice Roth) en 1960 et le président John F. Kennedy dont il était l’ami.

M. Charles Spalding est décédé d’un cancer en 1999 à l’âge de 81 ans et ses descendants sont:  son épouse, Bérénice Roth Spalding; trois fils, Charles F. Spalding Jr., de New York, Gérald C. Spalding d’Auburn, Richard C. Spalding de San Francisco, trois filles, Élisabeth S. Perry Boston, Joséphine Spalding de Washington, DC, et Florence C. Spalding, d’Austin, au Texas, quatre beaux-fils, Arthur S. Grant, de Bakersfield, Thomas et Patrick Sullivan, à la fois de l’Oregon, et Robert Sullivan, de Oakland, quatre belles-filles, Bérénice G. Brackett, Katherine G. Carver et Élena G. Arnold, tous du comté de Marin, et Anne S. Wray, de Crescent City, et huit petits-enfants.

Les jardins

Les 16 acres (6,5 hectares) de jardins sont structurés comme une série d’espaces de jardin que l’on ouvre sur l’autre, offrant de longues vues axiales, dans lesquelles d’abondantes plantations naturalisées contraste avec des plantes rustiques et annuelles, des pelouses, des pavés, des miroirs d’eau, encadrés dans des murs et couverture écrêtée et ponctuée par de nombreux ifs irlandais de façon étroite en forme de colonnes, à l’origine cultivée sur le domaine à partir de boutures. Filoli est un exemple remarquable du style de jardinage anglo-américain qui a été mis au point à la fin du XIXe siècle par Edwin Lutyens et Gertrude Jekyll dans les jardins anglais et illustré aux États-Unis par des dessins de Charles A. Platt et Béatrix Farrand.

Aujourd’hui, Filoli est ouvert aux visites publiques. Parmi les attractions, visites autoguidées, visites guidées et randonnées dans la nature.  Plusieurs jardins font partie du domaine, certains spécialement conçus pour les mariages. Les plus grands jardins servent pour la production de fleurs coupées pour la maison et pour la croissance de certains légumes. Les jardins sont bien entretenus par des bénévoles locaux.

La piscine jardin en contrebas.

BAGARRE MÉMORABLE DANS LA PISCINE JARDIN ENTRE KRYSTLE ET ALEXIS DANS DYNASTIE.

La vraie piscine de Filoli.

Filoli a servi de décor à de nombreux films hollywoodiens. Le plus célèbre, c’est le manoir vu des airs dans le générique d’ouverture de la série télévisée Dynastie. Les intérieurs de velours du manoir ont également été en vedette dans les premiers épisodes de la série, mais ont ensuite été reproduits en décor pour des scènes dans les studios de la Twenty Century Fox. Toutefois, le manoir entier a servi de cadre en 2006  pour l’émission télévisée de CBS Télévision : Dynastie Réunion spéciale: Combat de chat et Caviar, dans lequel les membres de la production sont réunis pour discuter de leurs souvenirs sur la série. C’était la première fois qu’un grand nombre des membres de la production originale avait été réuni.

LE GÉNÉRIQUE COMPLET DES COMÉDIENS QUI SONT APPARUS DANS DYNASTIE.

Le Jardin de rose.

Parmi les nombreuses coupes sur des arbres matures, les motifs en rangée d’immenses pins parasols et Italiens dispersés de spécimens indigènes de la Coast Live Oaks ont plus de 250 ans, ceux-ci sont la toile de fond pour les scènes en plein air avec Warren Beatty dans Heaven Can Wait (Le ciel peut attendre).

Le domaine Filoli a récemment connu une longue rééducation et un nouveau centre d’accueil et un café ont été construits. Une firme d’architecture de San Francisco, Architectural Ressources Group a conçu le centre d’éducation des nouveaux visiteurs ainsi que supervisé le renforcement parasismique de la maison historique principale. Le nouvel établissement comprend une salle de réunion de 255 places, un hall d’entrée principale, un café, des bureaux et une cuisine équipée.

Filoli a été présenté dans Bob Vila’s au Réseau Art and Entertainment pour la production du Guide des Maisons historiques de l’Amérique, ainsi que dans un segment de novembre 1996 du Réseau A & E sur les Châteaux Américains: Maison et Jardin, ce dernier étant affiché en permanence au centre des visiteurs.

IL Y A DEUX COFFRES-FORT DANS LA MAISON UN DANS LE CENTRE DE CUISINE POUR LA VAISSELLE ET L’ARGENTERIE ET DANS LA BIBLIOTHÈQUE DERRIÈRE UN PANNEAU DE PORTE POUR LES BOUTEILLES DE VIN.

L’INTÉRIEUR DE LA MAISON.

Salle d’attente et vestiaires des femmes et des hommes.

Les visiteurs de Filoli sont introduit dans la salle d’attente appropriée pour se rafraîchir et quitter leurs manteaux avant d’aller rencontrer leur hôtes. Chaque salle dispose d’une salle de bain et toilette pour invité. Dans la salle d’attente des dames, la porte au nord mène à une salle utilisée pour le rangement et l’arrangement floral. Toujours utilisé à cette fin, elle est connue sous le nom de chambre florale. Elle n’est pas ouverte au public.

Le hall d’entrée transversale.

LES INTÉRIEURS DE LA MAISON APPARAISSENT DANS LE PILOTE DE LA SÉRIE DYNASTIE MAIS LA SÉRIE ELLE-MÊME A ÉTÉ TOURNÉ À HOLLYWOOD EN STUDIO.

Le couloir agit comme un embranchement pour toutes les pièces principales de la maison, sauf la salle de bal. Sur les plans originaux, la salle de réception est considéré comme faisant partie du hall d’entrée transversale, elles sont simplement appelés «le hall d’entrée». Le couloir transversal long de 174 pieds (y compris la salle à manger), s’étendant sur la longueur de la maison sur un axe nord-sud. Sa longueur est visuellement réduite par une alternance de surface plane et de plafonds voûtés et par la mise en place de plusieurs arcades. Notez l’ananas (un symbole de l’hospitalité) dans le fronton au-dessus de l’entrée de la salle à manger.

La salle de réception.

La salle de réception a été utilisée pour recevoir des invités et à petite échelle se divertir. Située directement en face de l’entrée principale, elle est ouverte et spacieuse, ce qui rappelle les grandes salles d’autrefois. Le concept de la salle de réception est emprunté à la grande pièce dans une maison de campagne anglaise. Les édicules (ce qui entoure la porte) dans les coins les plus reculés sont le trait dominant de la pièce. Les portes françaises en face de la porte principale de l’entrée principale étaient dans le jardin de la maison. Le beau parquet de la salle de réception est de style Louis XIV en mosaïque de Versailles. Le revêtement mural avec un motif Renaissance italienne et la sérigraphie du revêtement mural est originale de 1917. Les draperies sont d’origine à partir de 1917. Le foyer dispose d’une cheminée du 18e siècle italien de conception classique en marbre blanc de Carrare avec un quart de pouce d’incrustation de fossilifère rouge-orange en marbre de Vérone. Les portes qui mènent à la bibliothèque et le salon sont de magnifiques pièces d’architecture avec des colonnes corinthiennes de chaque côté, montés sur des blocs d’oreillers et d’un fronton en col de cygne avec des rouleaux sculptés. Les murs et le plafond sont reliés par une frise sculptée et la corniche de modillons sculptés. Sur le mur au-dessus de la cheminée figure une tapisserie qui appartenait à la fois aux Bourns et aux Roths.

Salle des petits déjeuners ou salle des navires.

Cette pièce a été désigné la « salle du petit déjeuner » sur les plans originaux. Elle a sans doute été utilisée comme un poste d’observation du maître d’hôtel pour observer la porte d’entrée et les invités qui arrivent. L’accès au hall d’entrée par une porte semi-cachée (appelé «porte flèche ») conduit à la salle d’attente des hommes. La salle du petit déjeuner, maintenant connu comme la « salle des navires, » offre aux visiteurs une intéressante collection de maquettes de bateaux de la collection Melville Martin pour mettre l’accent sur la compagnie maritime des Roths. Le père de Lurline Matson Roth, le capitaine William Matson, fut le fondateur de la Matson Navigation Company dans les années 1800. Souvenirs de croisières de luxe de la Matson Lines à Hawaï et Tahiti avant 1960 sont présentées dans le grand cabinet.

La cuisine.

VUE DE LA CUISINE ET DE LA SALLE DE DÉTENTE DES DAMES DANS DYNASTIE.

La cuisine a été utilisée pour la préparation de tous les aliments de la famille, les invités et le personnel. À certains moments trois repas ont été préparés pour le dîner: un ancien modèle pour les enfants, une pour la famille (et invités), et l’autre pour le personnel. Famille et  invités ont été servis à partir de l’office du maître d’hôtel dans la salle à manger et les repas du personnel ont été servis à partir d’un petit office situé dans l’aile du personnel au-delà du porche de service. Il y a deux petites pièces dans la cuisine: l’une sur la gauche était un rendez-vous dans la salle de rangement pour la glace, l’autre une salle de pâtisserie. Tony, le livreur de glace de Woodside, a livré la glace à tout les jours dans les années 1920 à Filoli. (Même si Filoli a toujours eu l’électricité, à l’origine, il n’y avait pas de réfrigération électrique.) Dans la cuisine, les plafonds haut de 17 pieds garde la pièce fraîche. Le grand poêle électrique, destiné à l’un des navires Matson, a été installé à Filoli pendant la Seconde Guerre mondiale après que le poêle original au mazout n’a pu être réparé. Les photos encadrées sont des couvertures de menus de la Société Matson Navigation. Ils ont été donnés à Filoli par des amis qui ont apprécié le luxe d’un voyage à Hawaii à bord de la Lurline ou du Monterey. L’aile au-delà de la cuisine contient les quartier des domestiques: 10 chambres, 3 salles de bains, et un salon / salle à manger. Cette partie de la maison est maintenant utilisé pour les bureaux d’adhésion et administratifs.

Le comptoir du maître d’hôtel.

Du point de vue du personnel, le comptoir du maître d’hôtel était le cœur opérationnel de la maison. Cette pièce a été utilisée pour la plaque et pour servir les repas, laver et ranger la porcelaine, les verres à pied, et pour polir et ranger l’argenterie. Le tableau d’appel porte encore les noms de la famille Roth. Un membre de la famille n’avait qu’à appuyer sur un bouton qui faisait sonner une cloche et éclairer le tableau d’appel, indiquant l’emplacement de la pièce, et un domestique était immédiatement envoyé dans cette pièce. Les armoires et le coffre-fort contiennent une variété de plats et de verres d’étain et d’argent. La plupart sont des dons au Centre Filoli par une variété de bailleurs de fonds. Un service Tiffany de 1896 en argent pour 18 convives faits pour M. et Mme Bourn est conservée ailleurs. Le monte-charge dans le coin a été utilisé pour envoyer de la nourriture et des vêtements fraîchement nettoyés au deuxième étage. Le centre de table avec des rangements pratique pour le linge dans les tiroirs qui font tout le chemin au travers de la table. Les Roths ont installés un plancher de linoléum bleu turquoise, des armoires métalliques, un lave-vaisselle, une cuisinière supplémentaire entre 1959-1961 dans le but de moderniser la cuisine et le cellier du majordome. La plaque chauffante est d’origine.

La salle à manger. On voit derrière le paravent la porte de service pour que les domestiques puisse faire le service.

La salle à manger a été utilisée à la fois pour des dîners décontractés quotidiens et pour les dîners officiels exigeant une longue table. La pièce est lambrissée de chêne foncé avec des moulures sculptées. Huit appliques de style Louis XIV sur les murs, correspondent avec le lustre au centre du plafond. Le plancher de bois de chêne a une large bande en bordure du parquet dans un modèle de tressage de panier. La grande cheminée en marbre Escalette française est entourée de coin beliçion sculptés. Un grand écran de trois panneaux masque les deux portes battantes de l’office du maître d’hôtel. Le cadre de l’écran a autrefois contenu une tapisserie française. Il a été vendu aux enchères et a été remplacé par un motif à l’aiguille représentant des scènes de jardins réalisés par les Rencontre du mardi de la Ligue d’aide aux Comté de San Matéo. La table de la salle à manger et la peinture sur la cheminée sont d’origine de l’époque des Bourns. L’armoire de Chine appartenait à la mère de Mme Roth. Les rideaux sont en soie italienne de 1917 dans un modèle mauve floral. Le tableau au-dessus de la cheminée représentant un gibier mort par l’artiste néerlandais, Jan Weenix, peint en 1703. Ce type de peinture est typique des maisons du pays, reflétant la richesse du propriétaire et de son statut.

La salle de lecture et de détente pour les dames.

La pièce de détente des dames a été conçu comme une pièce pour les dames qui voulaient se retirer après le dîner, tandis que les hommes restaient pour discuter autour de la table de la salle à manger pour le brandy et les cigares. Cette pièce a eu plusieurs noms au fil des ans, ce qui reflète ses diverses utilisations. Mme Bourn, une pianiste accomplie, l’a utilisé comme salle de musique. Plus tard, elle a été appelée la salle française en raison de l’ameublement français et des nombreuses toiles de peintres français du 19ème siècle accrochées sur les murs. Une porte dérobée, aussi appelé porte flèche, est située dans le coin sud de l’accès du personnel de maison et servait à servir le café aux dames tandis que les hommes étaient encore dans la salle à manger. Le plancher est en chêne scié par quartier, modèle Louis XV et les murs sont recouverts d’une texture de lin beige. Le manteau de la cheminée délicatement sculpté est en marbre de Carrare et sa dimension est faible en proportion de la salle donnant un sentiment d’intimité. Les deux lustres de cristal sont des jumeaux Louis XV avec des appliqués de bobèches en bronze (colliers pour attraper des gouttes de cire). De même, de délicates appliques correspondantes sont accrochées de chaque côté de la cheminée et entre les fenêtres. Les draperies sont d’origine de 1917 en soie italienne et tissées avec un motif exubérant de fleurs colorées. Le miroir de style Adam qui trône sur la cheminée, les lustres, les appliques et les rideaux sont d’origine de la maison.

La bibliothèque.

La bibliothèque de Filoli est une copie de la bibliothèque de la Place Denham, en Angleterre. Le plan et la disposition des panneaux muraux, bibliothèques, et les frontières taillées dans un motif floral ont été copiés à partir de cette maison anglaise construite en 1690. La reproduction de la pièce a été produite par Lenygon et Morant et acheté par M. Bourn. Les panneaux ont été achetés à partir de la côte Est et expédiés à Filoli. Les lambris des murs et le plancher de la bibliothèque sont de couleur noir en noyer américain. Le plancher est posé dans des chevrons alternatifs pour créer un effet changeant de bandes claires et sombres suivant la position du visiteur. Des étagères de rangement supplémentaire ont été prévues derrière les portes les panneaux fermés. Les doubles portes menant à la salle transversale ont des lambris sculptés, et les moulures autour des cadres de portes sont un modèle de charme de roses, tulipes, marguerites entrelacés avec des feuilles. Le manteau de la cheminée est un marbre clair Tavernelle. Le tapis a été modelé d’Ispahan tissé à la main à Agra, en Inde pour la maison de la reine Victoria, Osborne House, sur l’île de Wight. Il a été acheté en Angleterre par les Bourns. La bibliothèque contient des livres qui ont appartenu aux Bourns (y compris des classiques et des livres sur la Première Guerre mondiale) et les Roths (en particulier des publications sur les chevaux). Le reste a été donné.

Salle d’étude ou de lecture.

M. Bourn a utilisé la salle d’étude pour en faire son bureau à domicile. C’est la pièce la plus intime au rez-de-chaussée et était la salle favorite de la famille Roth. Les murs sont lambrissés de chêne fixés à un large statuaire délicatement sculptés qui entoure une cheminée en marbre blanc de Carrare. Le plancher est en chêne, sur un modèle colorés de gougeonnage dans un style populaire des années 1900. Cette technique a été faite une fois que le plancher eu été mis en place. Caché dans les lambris à la droite de la cheminée, une porte mène vers un coffre-fort qui a été convertit en cave à vin par la famille Roth. Sur le côté gauche de la cheminée dissimulé dans la boiserie, un cabinet où M. Bourn gardait ses documents d’affaire. En 1946, les Roths ont fait de ce cabinet un bar avec un évier et un petit réfrigérateur. La tête de cerf rouge irlandaise au-dessus de la porte a été abattu à Muckross House en Irlande par Arthur Rose Vincent en octobre 1910. Au-dessus de la cheminée figure un portrait de Mme Roth peinte en 1981 par Lloyd Sexton, un peintre hawaïen bien connu et ami de Mme Roth.

Le grand escalier.

Le grand escalier est l’élément architectural le plus important à l’extrémité nord de la salle transversale. Son impact est plus fort parce qu’il est invisible de l’entrée principale et doit être découvert. Les 40 marches menant au deuxième étage sont de marbre noir de Belgique avec en filigrane une balustrade en fer forgé. Chacune des quatre premières marches sont sculptées à partir d’un morceau de marbre. Le reste de l’escalier est fait de contremarches en marbre de deux pouces d’épaisseur. Sur le mur le long des escaliers pend une tapisserie flamande représentant la fin de l’histoire grecque des Sabines, un cadeau du petit-fils des Bourns »,  Arthur William Bourn Vincent. Sur le côté gauche de l’escalier il y a la mezzanine et une suite de pièces – « . La chambres des maîtres, chambre à coucher, salon et salle de bain sont inscrits sur les plans originaux ayant leurs portes au centre de l’arrivée entre les colonnes corinthiennes qui conduises à un petit patio abrité. La porte en bas de l’escalier conduit à un cellier.

Salle des trophées ou des cartes.

M. Bourn a à l’origine utilisé cette pièce comme salle de jeu et salon. Les Roths ont converti la pièce pour en faire l’exposition de leurs collections croissantes de trophées  de courses de chevaux, dont certains ont été donnés en retour à Filoli par la famille Roth. Par la porte du couloir on voit afficher des images et des objets de la «Why Worry Farm », une ferme équestre des Roths à Woodside. La ferme n’avait pas de nom ce qui semblait déranger les gens. Mme Matson (la mère de Mme Roth) a dit: «Pourquoi s’en soucier? » C’est la raison du nom. Le plancher est en chêne avec motif incrusté. La cheminée de marbre rouge est dans le style Empire français.

Salle d’attente.

Cette petite pièce en bois a été utilisé par les Roths comme pièce de préparation de la nourriture qui devait être servi dans la salle de bal.  À l’origine la pièce était un salon, ou une retraite pour les dames qui assistent aux soirées. Aujourd’hui, la pièce est utilisée pour présenter différentes parties des collections de Filoli.

MARIAGE DE BLAKE ET KRYSTLE DANS LA SALLE DE BAL DE FILOLI.  PILOTE DE LA SÉRIE.

Salle de bal.

La salle de bal est la plus grande pièce de la maison, mesurant 70′ x 32′ avec une hauteur de plafond d’environ          22 ‘6 « . Les Bourns et les Roths ont énormément utilisés cette pièce pour se divertir.

La décoration de la salle de bal n’était pas terminée lorsque les Bourns ont emménagé à Filoli en septembre 1917. Les murs étaient peinturés d’une base de couleur crème en attente d’être terminés, mais les intérêts de M. Bourn résidait dans la plantation du jardin et dans ses nombreuses entreprises. À l’été de 1921, M. Bourn a eu une attaque lors d’une visite de sa mine d’or Empire et venait de recouvrer la santé quant il a eu un deuxième accident qui le laissa paralysé sans l’usage de ses jambes et de sa voix. Mme Bourn, avec l’aide de sa fille Maud Vincent et Ernest Peixotto, ont parachevé la salle de bal parce que M. Bourn n’était pas assez bien pour le faire. Des scènes de Muckross House ont été choisis parce que M. Bourn n’était pas assez bien pour se rendre à cet endroit.

Peinture de la partie supérieure du lac Killarney à Muckross House en Irlande.

Ernest Peixotto né artiste et écrivain, ayant un réseau bien établi à San Francisco, était un bon ami de Maud et bien-connu des Bourns. Maud et Peixotto ont choisi chez Baques & Co. à Paris les magnifiques lustres en cristal qui sont des copies de ceux qui pendait dans la galerie des glaces à Versailles lors de la signature du traité de paix de 1920. Maud et Peixotto se sont fait envoyés le catalogue de Baques & Co. et ont choisi deux chandeliers avec des noyaux en bois car ils étaient moins chers que les versions en verre. Six appliques murales élaborés en cristal avec du cristal coloré améthyste qui pend, complète l’éclairage de la salle de bal. Les appliques cependant, ont des noyaux de verre.

Peixotto avait visité Filoli pendant une semaine, période pendant laquelle il a étudié la salle de bal, avant qu’il ne peigne les fresques. Il a également créé une maquette à l’échelle, un modèle de table de taille préliminaire de la salle de bal, pour évaluer l’aspect général de la salle avec les peintures murales prévues en place. Cette maquette a été donné en héritage au neveu de Peixotto, le général Ernest D. Peixotto, qui n’avait aucune idée de quelle pièce elle représentait jusqu’à ce qu’il ait vu la salle de bal dans le film « Heaven Can Wait » et le film Filoli, propriété du National Trust for Historic Preservation. Grâce à la Fiducie nationale, le général Peixotto a donné la maquette au Centre Filoli, où il est affiché dans la salle de bal.

SÉQUENCES DU FILM HEAVEN CAN WAIT (1978) AVEC WARREN BEATTY FILMÉES DANS LA SALLE DE BAL DE FILOLI.

Peinture du pont de Brickeen, entre le ciel et les montagnes du lac Killarney à la propriété de Muckross en Irlande.

Les cinq peintures murales ont été peintes par Ernest Peixotto dans son studio de New York sur toile à partir d’esquisses faites lors d’une visite de Muckross. Les peintures murales ont été peintes puis enroulée et livrée en train à Filoli en 1925. Peixotto a personnellement supervisé leur installation et complété les décors peints dans la salle de bal.

La peinture murale de la cheminée est de l’abbaye de Muckross est un auto-portrait du peintre.  La grande fresque sur le côté nord est de la campagne autour du lac supérieure de Killarney comme on le voit à partir d’un endroit appelé Les Dames.  Les yeux du berger assis sur la rive ont été habilement peints de sorte qu’ils semblent toujours être à votre recherche, peu importe où vous vous situez dans la salle.

Peinture du Sunken Garden ou les enfants dans la peinture, représentent les petits-enfants de William Bowers Bourn, Élisabeth Rose Vincent et Arthur William Bourn Vincent en train de jouer.

Domaine de Muckross en Irlande.

La plus petite fresque sur le même côté est une vue du pont Brickeen entre la partie supérieure du lac de Killarney et la partie basse du lac de Killarney.  La grande fresque sur le côté cour est Muckross House comme on le voit à partir d’un bateau sur le lac. L’homme debout dans le bateau de pêche a été imaginé par Peixotto comme étant Arthur Rose Vincent.  Le petit panneau près de la porte d’escalier montre les petits-enfants des Bourns, Élizabeth Rose Vincent et Arthur William Bourn Vincent, jouant dans le jardin en contrebas à Muckross House.

Les deux panneaux sur les portes de chaque côté de la cheminée sont deux chutes d’eau majeures qui se déversent dans les lacs de Killarney. L’un sur le côté gauche est Torc Waterfall et celui sur le côté droit est la Cascade Sullivan. Les cerfs en-dessous des chutes sont de grands cerfs rouge irlandais.

Autour de la grande cheminée française de style baroque sculpté en marbre bréchique italien Machiavel ou Sarrancolin décorée avec des décorations en bronze doré de la tête d’Hercule et le lion de Némée « têtes moulés pour s’adapter au marbre. L’entourage a été faite à l’ordre par Baques & Co. d’après les spécifications de Peixotto et a pris sept mois avant d’être terminé. Les deux urnes du 18ème siècle sur la cheminée bréchique sont assortis de marbre italien Machiavel ou Sarrancolin et ont été sélectionnés par Maud et Peixotto à Paris.

La plaque dans la cheminée en fonte de fer français, ajouté par les Roths, protège les briques réfractaires et donne de la chaleur supplémentaire dans la salle. Pour chauffer la salle de bal pendant l’hiver, la cheminée était allumée vingt-quatre heures à l’avance, ce qui rendait la pièce très confortable. L’évent d’un four dans la salle en-dessous de la fenêtre à l’autre bout de la salle de bal, maintient la pièce à la température correcte pour les peintures murales pendant les mois d’hiver.

Peinture de l’abbaye de Muckross.

À l’autre bout de la salle, les portes-miroirs conduises à des zones de rangement et les escaliers au sous-sol sous la salle de bal.

Maud a choisi les draperies de velours coupées tissés, avec des fils métalliques d’or et d’argent et bordée de lourdes franges métalliques. Le poids de la matière et sa décoration rendent les rideaux très fragiles et ils ont déjà subi deux séries de restauration par le Centre Filoli.

Les murs sont de la couleur d’une belle eau verte avec une décoration d’or, ajoutant un sentiment de richesse et de chaleur à la majesté de la salle. Mme Bourn fait référence à la couleur des murs comme « l’eau verte » dans ses lettres à Peixotto. Mme Bourn, malgré l’intention de Peixotto, avait ajouté à la salle « un petit peu de feuille d’or».

La décoration de la salle de bal a finalement été achevée en 1926.

AUTRES PIÈCES.

N.B.: Le premier étage, cave et grenier ne sont pas actuellement ouvert au public. La Bibliothèque Sterling et la Bibliothèque des Amis situés au deuxième étage sont ouvertes aux membres de Filoli sur rendez-vous uniquement.

SOUS-SOL

Il ya deux zones au sous-sol: l’une sous l’aile de la maison pour les domestiques, et l’autre sous la salle de bal, avec un vide sanitaire entre les deux. Les salles de lavage sont situés sous la cuisine avec accès à la cour de service. Une cave à vin abrite environ 3 000 bouteilles de vin. La maison est chauffée par deux chaudières à mazout diesel situés dans le sous-sol qui chauffe également l’eau chaude circulant dans toute la maison.

GRENIER

Le grenier est un grand espace ouvert avec six lucarnes pour la lumière. Les cheminées possèdent des conduits de plomb qui se rendent à chacune des cheminées appropriées dans le grenier.

LE PATIO

MAISON D’ÉTÉ OU MAISON DE THÉ

Le centre d’interprétation des visiteurs.

LES DISPARUS BLAKE CARRINGTON ET SON FRÈRE BEN.

JOHN FORSYTHE (1ER AVRIL 2010 – 92 ANS (PNEUMONIE+CANCER) ET CHRISTOPHER CAZENOVE (7 AVRIL 2010 – 66 ANS (SEPTICÉMIE).

JOHN FORSYTHE EST CELUI QUI FAISAIT LA VOIX DE CHARLIE DANS CHARLIE ET SES DROLES DE DAMES.

CHRISTOPHER CAZENOVE À L’ÂGE DE 66 ANS.

HOMMAGE À JOHN FORSYTHE.

FILMS, COMMERCIAUX ET SÉRIES QUI ONT ÉTÉ TOURNÉS À FILOLI

FILMS

  • Heaven Can Wait avec Warren Beatty (1978)
  • Shadow of Doubt (1991)
  • Dying Young
  • Joy Luck Club (1993)
  • Lolita (1997)
  • The Game avec Michael Douglas et Sean Penn (1997)
  • George of the Jungle (1997)
  • What Dreams May Come (1998)
  • Stigmata (1999)
  • Wedding Planner (2000)
  • Rent (2005)

ÉMISSIONS OU SÉRIES TÉLÉVISÉES

  • Dynasty (1981-1989) Le pilote de la série.
  • Dynasty Reunion (Catfight and Caviar) 2006
  • Star Man
  • An Inconvenient Woman
  • Nash Bridges (1996-1999)
  • Bob Vila’s Historic House of America
  • America’s Castles: The Garden Estates (1996)
  • In Wine Country (KNBC)
  • Rebecca’s Garden (HGTV)
  • Henry’s Garden (KRON)
  • The Dirt on Gardening (DIY Network)
  • Gardening by the Yard (HGTV)
  • Smart Gardening (PBS)
  • P. Allen Smith

COMMERCIAUX ET SÉANCES PHOTOS POUR DES CATALOGUES

  • Brunschweig et Fils’
  • Lincoln Mercury
  • Macy’s
  • Restoration Hardware
  • San Francisco Chronicle
  • Smith and Hawken
  • Southwest Airlines
  • Target
  • Vanderbyl Furniture
  • Volvo
  • Williams-Sonoma

RÉFÉRENCES:

http://en.wikipedia.org/wiki/Filoli

http://www.filoli.org/

2 réflexions sur “FILOLI, LE MANOIR DES CARRINGTON

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s