ALAN PINKERTON ET L’AGENCE NATIONAL DE DÉTECTIVE PINKERTON.


Allan Pinkerton, né le 25 aout 1819 à Glasgow, Écosse et mort le 1er juillet 1884 à Chicago, est un détective privé américain. Il était surnommé l’oreille de Lincoln.

Le jeune Allan Pinkerton.

SITE WEB DE PINKERTON

LE SITE DE SÉCURITAS CANADA

Début de sa vie, sa carrière et l’immigration.


Pinkerton est né dans les Gorbals, Glasgow, Écosse, de William Pinkerton et son épouse, Isobel McQueen, le 25 aout 1819.  L’emplacement de la maison où il est né est maintenant occupé par la mosquée centrale de Glasgow.  Ayant le métier de tonnelier, il a été actif dans le mouvement britannique chartiste quand il était un jeune homme. Pinkerton épouse Joan Carfrae (chanteuse) à Glasgow le 13 mars 1842 secrètement avant de déménager en Amérique. Déçu par l’échec des élections, Pinkerton a émigré aux États-Unis en 1842, à l’âge de 23 ans.

En 1843, Pinkerton a entendu parler de Dundee, Illinois , une cinquantaine de miles au nord-ouest de Chicago sur la rivière Fox.  Il s’est construit une cabane et, a opérer une tonnellerie à cet endroit,  il a fait venir sa femme de Chicago après avoir terminé la cabane.  Dès 1844, Pinkerton a travaillé pour les chefs abolitionnistes de Chicago, et sa maison de Dundee était un arrêt sur ​​le chemin de fer clandestin. 

En 1849, Pinkerton a été nommé le premier détective de Chicago. Dans les années 1850, il s’est associé à un avocat de Chicago, Edward Rucker dans la formation de l’Agence de la police du Nord-Ouest, plus tard connu sous le nom de Agence Pinkerton National Detective et est toujours en opération aujourd’hui sous le nom de Pinkerton Consulting and Investigations, une filiale de Securitas AB. Le logo corporatif de Pinkerton était un œil grand ouvert avec la légende « Nous ne dormons jamais. » Comme les États-Unis ont élargi le territoire, le transport ferroviaire a augmenté. L’agence Pinkerton a résolu une série de braquages de train durant les années 1850, la première apportant à Pinkerton d’entrée en contact avec George McClellan, ingénieur en chef et vice-président de l’Illinois Central Railroad, et avec Abraham Lincoln, l’avocat de l’entreprise.

Guerre civile américaine.

À gauche Allan Pinkerton,le Président Abraham Lincoln, et le Major général George McClellan le 3 octobre 1862.

Allan Pinkerton avec ses agents des services secrets.

Avant son service avec l’Armée de l’Union, il a développé plusieurs techniques d’enquête qui sont encore utilisés aujourd’hui. Parmi eux se trouvent la surveillance d’un suspect et le travail d’infiltration. Après le déclenchement de la guerre civile,  Pinkerton a servi comme chef du Service de renseignement de l’Union en 1861-1862 et a déjoué un présumé complot d’assassinat à Baltimore au Maryland, tout en protégeant Abraham Lincoln sur le chemin de son intronisation. Ses agents travaillaient souvent déguisés comme des soldats et sympathisants confédérés, dans un effort pour recueillir des renseignements militaires. Pinkerton servit dans plusieurs missions d’infiltration sous le pseudonyme du Major E. J. Allen.  Celui qui a succédé à Pinkerton comme chef du service de renseignement est Lafayette Curry Baker.  Le service de renseignement a été le précurseur des Services secrets américains.

Colonel Lafayette Curry Baker (1826-1868) était un enquêteur et un espion américain, servant dans l’armée de l’Union, au cours de la guerre de Sécession et sous les présidents Abraham Lincoln et Andrew Johnson.  Baker est devenu plus tard le chef des «services secrets» du Nord pendant la guerre civile.  Il a d’ailleurs participé à l’arrestation de John Wilkes Booth, l’assassin du président Abraham Lincoln.  Baker a été promu au grade de Général de brigade et a reçu une part généreuse de la récompense 100 000 dollars offerts. Il est mort empoisonné à l’arsenic pendant des mois par la bière importée que lui apportait son beau-frère Wally Pollack.

En 1863, le colonel Lafayette C. Baker (plus tard promu au grade de brigadier général) était responsable du contrespionnage de l’Union, à la tête du Bureau national de détective.En 1866, lorsque le président Andrew Johnson a découvert que le Bureau de détective de Baker avait la Maison-Blanche sous surveillance, Baker a été rejetée.Baker craignait (à juste titre) pour sa vie, et il est mort dans des circonstances suspectes en 1868.

Après la guerre.

Après le service de Pinkerton avec l’Armée de l’Union, il a continué sa poursuite de voleurs de train, comme la bande de Reno et du célèbre bandit Jesse James. Il a été embauché par les compagnies de chemin de fer express pour traquer Jesse James, mais Pinkerton n’a pas réussi à le capturer, les chemins de fer ont retiré leurs soutiens financiers et Pinkerton a continué à suivre Jesse James à ses propres frais. Après que Jesse James ait capturé et tué l’un des jeunes agents infiltrés de Pinkerton, qui était assez fou pour s’être fait embaucher à la ferme voisine de celle des James, il a finalement abandonné la poursuite. Certains considèrent que cet échec a été une grande défaite pour Pinkerton. Il a également cherché à s’opposer à des syndicats. En 1872, le gouvernement espagnol a engagé Pinkerton pour aider à réprimer une révolution à Cuba qui visait à abolir l’esclavage et à donner aux citoyens le droit de vote. Si Pinkerton le savait, alors il a contredit directement ses déclarations dans son livre de 1883 : L’espion de la rébellion , où il prétend être un ardent abolitionniste et ennemi de l’esclavage.

Frank Reno le plus vieux des frères.

John Reno

Le gang était dirigé par Frank et John Reno, incluant les plus jeunes frères, Siméon et Bill Reno, et une distribution changeante de bons à rien.

Jesse James

AntietamAllan Pinkerton par E. J. Allen des services secrets. Alexander Gardner, septembre 1862.

Allan Pinkerton est mort à Chicago le 1er juillet 1884. Il est célèbre et affirmé que la raison en fût un accident alambiqué dans laquelle Pinkerton a glissé sur un trottoir et se mordit la langue, ce qui entraina une gangrène mortelle. Cependant, les rapports de l’époque donnent différentes causes contradictoires tels que Pinkerton succombant à un accident vasculaire cérébral AVC (il avait d’ailleurs survécu à une autre un an plus tôt) ou le paludisme qu’il avait contracté lors d’un voyage au sud des États-Unis . Au moment de sa mort , il travaillait sur ​​un système qui permettrait de centraliser tous les documents d’identification criminelle, une base de données désormais gérée par le Bureau fédéral d’Investigations FBI.

Le tombeau de Pinkerton au Cimetière de Graceland de Chicago.

Pinkerton est enterré au Cemetière de Graceland, à Chicago. Il est membre du Temple de la renommée du renseignement militaire.

Héritage.

Après sa mort, l’agence a continué à fonctionner et est rapidement devenue une force majeure contre le mouvement ouvrier en développement aux États-Unis et au Canada. Cet effort a changé l’image des Pinkerton depuis des années. Ils ont été impliqués dans de nombreuses activités contre le travail au cours de la fin du 19e et le début du 20ème siècle, y compris:

  • La grève de Homestead (1891), l’impulsion directe pour le gouvernement fédéral pour la Loi Anti-Pinkerton de 1893, qui interdit au gouvernement fédéral d’engager ses détectives ;
  • La grève Pullman (1894) ;
  • La bande Wild Bunch (Butch Cassidy) (1896) ;
  • Le massacre de Ludlow (1914) ;
  • Le Comité de La Follette (1933-1937).

Butch Cassidy (Robert LeRoy Parker (1866-1908). Photo d’identité judiciaire, prison de Laramie, Wyoming en 1894.

Harry Alonzo Longbaugh (Sundance Kid) (1867-1908) et sa compagne Etta Place (1878 – autour de 1908).

La bande Wild Bunch.  De gauche à droite 1re rangée : Harry A. Longabaugh, alias le Sundance Kid, Ben Kilpatrick, alias Le Grandl Texan, Robert Leroy Parker, alias Butch Cassidy ; 2e rangée : Will Carver et Harvey Logan, alias Kid Curry (Fort Worth, 1901)

Beaucoup de sympathisants du travail ont accusé les Pinkerton d’incitation à l’émeute dans le but de discréditer les syndicats et justifier la répression policière. La réputation des Pinkerton a été lésée par leur protection briseurs de grève («scabs») et la propriété des affaires des grands industriels, y compris Andrew Carnegie.

Malgré la réputation plus tard de son agence pour des activités antiouvrières, Pinkerton lui-même a été fortement impliqué dans la politique protravail étant un jeune homme.  Bien que Pinkerton se considérait comme promain, il s’oppose à la grève et les syndicats se sont méfiés. 

Pinkerton était si célèbre que pendant des décennies après sa mort, son nom de famille étaient un argot, un terme qui veut dire détective privé.  En raison des conflits de l’Agence Pinkerton avec les syndicats, le mot Pinkerton reste dans le vocabulaire des organisateurs syndicaux et des membres du syndicat comme une référence désobligeante à des figures d’autorité qui complotent avec la direction. 

De gauche à droite:  l’agent spécial Pat Connell, Compagnie du Sud Express, William A. Pinkerton, et l’adjoint spécial Agent de la compagnie du Sud Express Sam Finley.

En prenant possession de l’Agence de détectives nationale de Pinkerton, William et Robert ont travaillé dans un seul esprit. Leurs décisions ont été pour les meilleurs intérêts de l’âme de leur père, mais leurs visions allaient bien au-delà des rivages de l’Amérique dans la poursuite des criminels. Une nouvelle ère était venue pour les criminels « modernes », en particulier ceux des grandes villes, ont commence à trouver qu’il y avait un moyen et un seul d’échapper à la Pinkerton : aller à l’étranger. Les navires à vapeur ont remplacé les mâts des goélettes, les paquebots pourraient transporter une personne de New York en Irlande ou en Angleterre en une semaine, et les hommes comme Adam Worth et Maximilian Shinburn ont profité de cette technologie.

Robert est mort en 1907, William en 1923. Sur leurs traces le fils de Robert, Allan, vétéran de la Première Guerre mondiale, qui a dirigé l’agence jusqu’à ce qu’elle s’incorpore en 1930.  Il en devient le premier président.  Le dernier de la famille Pinkerton pour diriger l’entreprise était Robert II ou Robert A. Pinkerton (1904-1967), petit-fils de l’homme qui l’a fondé.  En 1965, le nom de Pinkerton Inc. fut changé pour celui d’aujourd’hui.  En 1967, il a démissionné en tant que président de Pinkerton Inc. et fut nommé président du conseil d’administration de la nouvelle entité.  Il est mort le 11 octobre 1967 et se termina la direction familiale des Pinkerton.

Les fils de Pinkerton, William (1846-1923) à Chicago et Robert (1848-1907) à New York, ont élargi l’agence au cours du dernier quart du XIXe siècle. C’est principalement la division criminelle de leur entreprise qui est décrite. Au moment de la mort de Robert Pinkerton en 1907, l’agence avait deux-mille employés, qui protégeaient quatre-mille banques aux États-Unis, et avaient des succursales d’exploitation dans tout le pays. La correspondance entre William et Robert dans le Fichier des directeurs de la famille, complète le Dossier pénal et une grande partie, concerne les enquêtes criminelles menées par l’agence.

Le fils de Robert, Allan Pinkerton (1876-1930), a dirigé le bureau de New York après la mort soudaine de son père en 1907, et a continué le partenariat de l’agence avec son oncle, William, qui était resté chef du bureau de Chicago. Ses dossiers comprennent les dossiers des militaires qui étaient en service au cours de la Première Guerre mondiale et des articles reflétant l’implication de l’agence dans la sécurité intérieure. Quand William est mort en 1923, Allan Pinkerton a intégré l’agence et devient l’unique Directeur de la famille. Les dossiers de constitution de son secteur sont inclus dans le Fichier des directeurs de la famille.  Le fils d’Allan, Robert A. Pinkerton (1904-1967), lui succède en 1930 et a été le dernier de la famille à diriger l’agence.

Les exploits de Pinkerton étaient en partie l’inspiration de 1961 de la série télévisée de la NBC, Whispering Smith, interprétée par Audie Murphy et Guy Mitchell.


_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Le rôle de Pinkerton à déjouer le complot d’assassinat contre Abraham Lincoln a été montrer dans le film de 2012, Sauvez Lincoln, qui raconte l’histoire du président Lincoln à travers les yeux de Ward Hill Lamon (1828-1893), un ancien associé de Lincoln, qui a également servit en tant que son garde du corps principal pendant la guerre civile. Pinkerton est joué par Marcus J. Freed dans ce film.  Le film est sorti le 13 février 2013 aux États-Unis en anglais

Lea Coco dans le rôle de Ward Hill Lamon l’ami personnel et garde du corps de Lincoln.

Le vrai Ward Hill Lamon (1828-1893).

BANDE ANNONCE



SÉQUENCE ENTRE LINCOLN ET PINKERTON

LA RELATION ENTRE LAMON ET PINKERTON.

Lamon était un homme imposant physiquement, et au cours de la présidence, a souvent pris sur lui de protéger Lincoln. En février 1861, le détective Allan Pinkerton a découvert un complot visant à assassiner Lincoln, quand il arriverait à Baltimore pour se rendre à son investiture à Washington. Pinkerton a conseillé à Lincoln que, plutôt que de rouler en plein jour à travers les villes et entre les gares comme prévu, il devrait prendre le train de minuit et filer tout droit à travers la capitale. Lamon était le seul ami choisi pour l’accompagner.

Lamon et le célèbre Pinkerton se sont affrontés sur la protection du président élu. Lamon a offert à Lincoln « un révolver et un couteau Bowie » mais Pinkerton a protesté qu’il « ne serait pas affirmé pour le monde, que M. Lincoln est entré au Capitole armé». Les deux hommes encore en désaccord sur le désir de Lamon à alerter le Journal de Chicago à leur arrivée à Washington, parce que Pinkerton, plus prudent, ne voulait pas faire connaitre leur itinéraire. Dans le récit de Pinkerton, il a écrit le mépris de Lamon, se référant à lui comme un « sans cervelle et un imbécile égoïste ». Pinkerton a permis à William Herndon de copier son rapport, qui a été obtenu par Lamon quand il a acheté les papiers de Herndon (entre 2 000.00 $ et 4 000.00 $) pour écrire son livre :  La vie d’Abraham Lincoln. Cependant, quand Herndon le premier a demandé une copie du rapport de Pinkerton, Pinkerton n’a accepté qu’à la condition que certains documents demeurent confidentiels, en nommant spécifiquement ses remarques sur Lamon.

Lamon a fait une description détaillée sur les manipulations de Pinkerton.  Des mois avant le voyage de Lincoln à travers Baltimore, Samuel M. Felton, président de la Philadelphie, Wilmington et Baltimore Railroad, avait embauché Pinkerton. Il y avait du chômage à Baltimore. Il est concevable que les préoccupations de sécurité de Felton fussent peut-être dues aux travailleurs détruisant des ponts, à créer des emplois pour eux et sur les personnes sans-abri qui vivaient à proximité des installations ferroviaires.

Pinkerton a planifié un plan d’espionnage en ouvrant un bureau à Baltimore. Pinkerton a publicisé sa duplicité et s’est attiré des éléments mécontents. Lamon affirme que le motif de Pinkerton était d’accroitre la demande pour son service et ses profits. Les agents de Pinkerton étaient réputés pour fréquenter les bars et les bordels et pour utiliser des sources d’information locale. Le bar du Saloon sur South Street était l’un des bars qu’ils préconisaient. Les agents ont établi que des personnes étaient encouragées à faire leur discours politique tout en buvant, en gardant pour objectif leur enquête.  Les informateurs ont été payés.

Il y avait des conflits entre les détenteurs du pouvoir qui accompagnaient Lincoln lors de son voyage à Washington, pour savoir qui avait eu le plus de bon sens ou le plus de courage pour aider le président élu. Pinkerton, accompagné d’une espionne, a rencontré Lincoln à Philadelphie le 21 février et l’a informé de la nécessité d’une sécurité accrue, car il avait entendu des histoires crédibles provenant de sources en état d’ébriété. Dans les messages codés des agents de Pinkerton apparemment, l’espionne était «Plums» et Lincoln était « Nuts ».

Lincoln a été secrètement amené à Baltimore par le train de minuit.  Le train transportant Mme Lincoln et les autres a traversé Baltimore, et ils étaient tous sains et saufs le lendemain, malgré la demande de Pinkerton qui disait que des grenades et des bombes incendiaires seraient utilisées pour attaquer le train.

Lamon résume son incrédulité dans une partie de sa biographie : «Il est parfaitement évident qu’il n’y avait pas de complot, pas de complot de cent, de cinquante, de vingt, de trois, pas de but précis dans le cœur d’un seul homme, pour assassiner M. Lincoln à Baltimore. »

Certains contemporains et biographes de Lincoln ont tendance à traiter Lamon avec un certain mépris désinvolte. En 1862, pendant son mandat de commissaire, un certain nombre de sénateurs ont été appelés à sa destitutionBien que Lincoln ait refusé cette demande, le Sénat a pu réduire certaines de ses fonctions officielles et réduire ainsi son revenu.  L’avis d’Allan Pinkerton sur lui a été exprimé ci-dessus, au cours du complot de Baltimore. L’historien Allan Nevins dans la guerre pour l’Union, caractérise Lamon comme «un grand gaffeur loquace avec plus d’assurance que de discrétion» Même l’une des notes de Nevin qui aborde le voyage controversé à Charleston en 1861, rejette encore plus Lamon : « Les papiers de Lamon à la Bibliothèque Huntington ne jettent aucune lumière sur le sujet, sauf pour confirmer son incompétence générale ». Quelques-uns portent le drapeau pour Lamon, cependant. En 1931, Clint Clay Tilton affirme à plusieurs reprises la générosité de Lamon et sa bonne humeur et le surnomme « Le Cavalier »L’histoire de Lamon est racontée dans le film  »Saving Lincoln », qui détaille les menaces contre Lincoln du point de vue de Lamon.

_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Écrits.

Pinkerton a écrit de nombreux récits de détectives populaires, apparemment basés sur ses propres exploits et ceux de ses agents. Certains ont été publiés après sa mort, et ils sont considérés comme ayant été plus motivés par le désir de promouvoir son agence de détectives qu’un effort littéraire. La plupart des historiens croient que Allan Pinkerton a embauché des nègres, mais les livres portent néanmoins son nom et sans doute reflètent ses propres vues. 

FAMILLE ET ENFANTS.

Allan Pinkerton et sa femme Joan Carfrae (1842-1884).

Allan Pinkerton et Johan Carfrae se sont mariés le 18 mars 1842.

Enfants de Allan et Joan :

  1. Isabelle McQueen Pinkerton (1843 – 1863). Décédée à l’âge de 20 ans.

2-  William A. Pinkerton (1846 – 1923).  Marié le 14 décembre 1866, à Margaret S. Ashling de Blissfield, Michigan (décédé en avril 5, 1895).

Deux enfants sont nés de ce mariage :

1-  Isabelle Jeanne (1867 – 1942).  Isabelle a épousé J. O. Watkins et lui donna deux enfants : William Allan Pinkerton Watkins qui est marié, a des enfants et vit au lac Forrest, Illinois et Isabelle Jeanne Watkins qui est maintenant Mme Alex Ravell, a des enfants et vit au lac Forrest, Illinois.

2-  Margaret (1870 – 1932).  Margaret a épousé George M. Pullman, le constructeur de wagons-lits, et ont eut deux enfants : Margaret Pinkerton Pullman, maintenant Mme Fred V. Burgess, vivant à Burlington, au Vermont, et William A. Pullman, maintenant marié et a des enfants et vit au lac Forrest, Illinois.

Robert A. Pinkerton à gauche et William A. Pinkerton à droite.

3-  Robert A. Pinkerton (jumeau) (1848 – 1907).  Il a épousé Élizabeth A. Hughes (1850 – 1933), de Chicago, en 1874. Ils ont eu six enfants :

1-  Nellie Pinkerton (1881 – 1882).

2-  Joan Pinkerton (1879 – 1880).

3-  Lily Pinkerton (1886 – 1886).

4-  Allan Pinkerton (30 juin 1876 – 7 octobre 1930).  Allan Pinkerton a épousé Franc Woodworth (? – 13 Août, 1943) et a eu un enfant, Robert A. Pinkerton (1904-1967) marié à Louise Éliot.  Il a été le dernier membre de la famille à diriger l’entreprise familiale.

5-  Anna Pinkerton (? – 1942).  Anna Pinkerton épousé Louis E. Gibb et a eu deux garçons, Louis et Robert Gibb.
6-  Mai Pinkerton (?- 1937). 
Mai Pinkerton s’est marié avec Jay F. Carlisle (? – 1937) et a eu trois fils, Jay F. Jr., Allan P., et Lewis J. Carlisle.

4- Joan Pinkerton (jumelle) (1848 – 1855). Jumelle de Robert et décédée à l’âge de 7 ans.

5- Mary Pinkerton (1852 – 1854).  Décédée à l’âge de 2 ans.

6- Joan Pinkerton (1855 – 1940).  Elle a épousé William J. Chalmers, faisant parti du cabinet d’Allis-Chalmers. Ils ont eut deux enfants :

1-  Thomas Stewart Chalmers (1881 – 1923).   Thomas Chalmers apparemment resté célibataire. 

2-  Joan Chalmers Pinkerton (1879 – ?). Elle a épousé Norman Williams, un fabricant Chicago, en ? Ils ont eut une fille, Joan (Mme Hamilton Morrill) et un fils Norman Jr., tous deux actuellement vivant.

Dans la culture populaire.

  • La renommée de Pinkerton est telle qu’après sa mort, son nom devint un terme argotique désignant un détective privé.
  • Daniel Pennac, Tonino Benacquista et Achdé le mettent en scène dans une aventure de Lucky Luke en 2010 : Lucky Luke contre Pinkerton (Lucky Comics).

  • Rencontrez Rose Greenhow, l’espionne confédéré qui a séduit la moitié de Washington. Son objectif ?  Maintenir la flamme de la guerre et aider le Sud à faire sécession. Mais Allan Pinkerton et sa détective privée Kate Warne sont sur elle. Gold No Trade présente « Les Roses« , une fiction historique de la guerre civile qui met en vedette deux impressionnantes figures (mais pas bien connue) de l’histoire.
  • Charlier et Giraud le mettent en scène ainsi que son frère Bupp dans plusieurs albums de la série Blueberry.

  • Le groupe de rock américain Weezer a fait un album s’appelant Pinkerton.
  • Une série de romans de littérature jeunesse écrits par Michel Honaker mettent en scène l’Agence Pinkerton (Flammarion, 2011).

  • Une série de bandes dessinées de Rémi Guérin (scénario) et Damour (dessin), mettant en scène l’agence et son fondateur, débutant sur l’affaire Jesse James.


PINKERTON SERVICES DU GOUVERNEMENT INC.



Cette photo provient de la Bibliothèque du Congrès. La photo est prise par Allan Pinkerton (assis devant à droite) pendant la guerre civile à Antietam, Maryland.   Assis : R. William Moore et Allan Pinkerton. Debout :  George H. Bangs, John C. Babcock, and Augustus K. Littlefield.


Pinkerton Services Gouvernemental inc., fondé par l’Agence National de Détective Pinkerton, habituellement raccourci par, les Pinkerton, est un organisme privé de sécurité et une agence de détective établi aux États-Unis par Allan Pinkerton en 1850 et actuellement une filiale de Securitas AB. Pinkerton est devenu célèbre quand il a affirmé avoir déjoué un complot visant à assassiner le président élu Abraham Lincoln, qui plus tard a embauché des agents de la Pinkerton pour sa sécurité personnelle pendant la guerre civile. Les agents de Pinkerton effectuent des services allant du gardiennage au travail et de contrats militaires privés. Pinkerton est le plus grand organisme d’application du droit privé dans le monde et est à l’apogée de sa puissance. À son apogée, l’Agence National de Détective Pinkerton a utilisé plus d’agents qu’il y avait de membres de l’armée permanente aux États-Unis.  

L’ENTRÉE DES FEMME DANS L’AGENCE PINKERTON.

En 1856, Pinkerton avait créé le Bureau de détective féminin, et, si ses fils ont essayé de dissoudre l’organisation naissante, les femmes détectives ont fait leurs preuves et ont prospéré, en particulier pendant la guerre civile. Les premières agentes féminines Pinkerton étaient Kate Warne, une belle veuve de 23 ans, et Hattie Lawton, veuve elle aussi.  Les deux femmes étaient essentielles à la collecte de renseignements de Pinkerton dans l’atmosphère tapageuse et amorale de Washington où les agents confédérés se sont déplacés et se sont mêlés aux supportrices féminines de Dixie, ont afflué vers le centre de l’activité en temps de guerre et réalisées des exploits étonnants dans le contrespionnage.

Une espionne inoubliable la célèbre Rose Greehow, de Washington, connu comme « La Rose sauvage. » Elle était la tante de Stephen Douglas, et tandis que sa fidélité à Lincoln n’a jamais été mise en doute, tante Rose favorisé le Sud et a donné du mal à Pinkerton dans une joyeuse chasse, qui a pris fin enfin avec sa mort.

En 1856, Kate Warne est embauché par Pinkerton et devient la première femme détective aux États-Unis.  Elle est décédée d’un pneumonie le 1er janvier 1868.

Hattie Lawton.

Au cours de l’agitation ouvrière de la fin du 19ème et début du 20ème siècle, des hommes d’affaires ont embauché l’agence Pinkerton pour infiltrer les syndicats, les gardes d’approvisionnement, surveiller les grévistes et les présumés syndicalistes dans les usines, ainsi que le recrutement de commandos pour intimider les travailleurs. Une telle confrontation a du lieu pendant la grève de Homestead de 1892, dans laquelle les agents de la Pinkerton ont été appelés pour renforcer les briseurs de grève et les mesures de l’industriel Henry Clay Frick, agissant au nom d’Andrew Carnegie. La bataille qui s’ensuivit entre les agents de la Pinkerton et les travailleurs en grève a causé la mort de sept agents Pinkerton et neuf métallurgistes. Les Pinkerton ont également été utilisés comme gardes dans le charbon, le fer et les conflits sur le bois dans l’Illinois, le Michigan, New York, la Pennsylvanie et la Virginie de l’Ouest ainsi que lors de la grande grève des chemins de fer de 1877 et la bataille de Blair Mountain en 1921. L’organisation a été péjorativement appelée « Pinks » par ses opposants et victimes.

Henry Clay Frick (1949-1919).

Andrew Carnegie (1835-1919).

La société opère désormais comme Pinkerton Consultants et Investigations, une division de la société de sécurité suédoise Securitas AB, bien que sa division du gouvernement est toujours connue comme Pinkerton Services gouvernementaux.

Origines

Dans les années 1850, Allan Pinkerton a rencontré l’avocat de Chicago Edward Rucker, dans un temple maçonnique locale, et formé l’Agence de la police du Nord-Ouest, plus tard connues comme l’Agence Pinkerton.

L’historien Frank Morn écrit:. « Vers le milieu des années 1850, quelques hommes d’affaires ont vu la nécessité d’un plus grand contrôle sur leurs employés, leur solution était de parrainer un système de détective privé.  En février 1855, Allan Pinkerton, après consultation avec six compagnies de chemins de fer du Midwest, créa une agence à Chicago ».

Travail avec le gouvernement.

Les Pinkerton servent d’escortes aux briseurs de grève à Buchtel, Ohio en 1884.

En 1871, le Congrès a accordé 50 000 dollars pour le nouveau ministère de la Justice (DOJ) pour former une sous-organisation consacrée à «la détection et la poursuite de ceux qui sont coupables d’avoir enfreint la loi fédérale. » Le montant était insuffisant pour le ministère de la Justice à la mode d’une unité d’instruction intégrale, de sorte que le ministère de la Justice a contracté les services de l’Agence Pinkerton National Detective.  

Cependant, depuis l’adoption de la Loi Anti-Pinkerton en 1893, la loi fédérale a déclaré qu’une «personne employée par l’agence de détectives Pinkerton, ou une organisation similaire, ne peut être employé par le gouvernement des États-Unis ou le gouvernement du District de Columbia».

AGENTS PINKERTON CÉLÈBRES.

SAMUEL DASHIELL HAMMETT (1894 —1961).

Il était un écrivain américain. Considéré comme le fondateur du roman noir, sa contribution à la littérature américaine est d’une importance capitale. Des auteurs tels que Hemingway, Chandler ou le francophone Simenon ont chacun reconnu son influence sur leur propre travail.  Après plusieurs petits boulots (coursier, employé des chemins de fer, clerc à la Bourse…), il devient détective privé pendant six ans au sein de la célèbre Agence Pinkerton. En 1921, il participe à l’enquête lors de l’affaire Roscoe Arbuckle lorsque ce dernier est soupçonné du viol et de l’homicide involontaire de Virginia Rappe. Il dénonce, ensuite, un trafic d’or sur un paquebot, appréhende un homme qui avait volé une Grande Roue à San Francisco. Il côtoie le milieu, voit le sang couler et découvre l’importance de la corruption au sein de la société américaine. Quand l’agence Pinkerton est engagée pour briser les grèves, il démissionne. De cette expérience, il tire ensuite son inspiration pour le « roman noir» (terme consacré seulement en 1944 par des intellectuels français).

CHARLES SERINGO, Détective pour Pinkerton (1855-1928).

CHARLES SERINGO, Détective pour Pinkerton (1855-1928). C’était un homme de loi américaine qui a travaillé avec le shérif Pat Garrett, et détective privé au cours de la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle. Il était l’un desplus célèbresdétectivesde l’Agence nationale de détectivesPinkerton, et est devenuauteur (5 livres).Il est morten Californieen 1928.

THOMAS  »TOM » HORN JR. (1860-1903) en prison en 1902.

Glendolene M. Kimmell sa prétendue petite amie.

SITE WEB DE TOM HORN

TOM HORN, FILM DE 1980, AVEC STEVE McQUEEN (TOM HORN) ET LINDA EVANS (GLENDOLENE).


HOMMAGE


BANDE-ANNONCE

V.F.

MEILLEURS MOMENTS V.F.

Le film est basé sur ce livre.

Il attira l’attention de la très sérieuse « Pinkerton Detective Agency » EN 1890. Il mit en route le bureau de Denver, parcourant la région des montagnes Rocheuses, chassant des pilleurs de train et autres hors-la-loi. C’est ainsi qu’il parvint à capturer le célèbre voleur de train, Peg-Leg Watson, sans un seul coup de feu. Cependant on savait qu’il n’avait pas que des actes héroïques à son actif et que, pendant les quatre ans pendant lesquels il fut employé par l’Agence, il fut responsable de la mort de dix-sept hommes (dont William Lewis, en aout 1895, et Fred Powell, en septembre 1895, pour 1 200.00 $, Jack Christian et Robert Christian tous les deux en 1897). Le pire pour l’Agence fut qu’alors qu’il était employé, il commit un vol au Nevada. Reconnu coupable par un agent, on lui évita la prison afin de ne pas nuire à la réputation de l’Agence. En 1903, Tom Horn fut arrêté à Denver par le Marshal John Lefors, condamné puis pendu le 20 novembre 1903 (la veille de ses 43 ans) à Cheyenne dans le Wyoming, pour le meurtre douteux d’un jeune de 14 ans Willie Nickell. Ces séries d’évènements ont amplifié la légende de Tom Horn dans l’État du Wyoming, un nuage de controverse qui persiste encore de nos jours.

Des agents de la Pinkerton.

Les agents spéciaux de Chicago et les surveillants.

  • 27 juillet 1877: J.J. White, qui avait été embauché comme un «agent spécial» pendant une grève, a été abattu.
  • 14 juillet 1892 :  John J. Kinney, (Capitaine Jack) agent spécial du chemin de fer ATSF a été abattu dans une attaque de train par la bande des frères Dalton ;

  • 15 mai 1894 : Dét. Len Harris, agent spécial de la Southern Pacific Raillroad abattu pendant un vol de train à Boulder Creek par Anthony Azoff qui a été pendu ;

  • 19 juillet 1919: Hans Rassmuson, agent spécial, a été tué.
  • 12 mars 1924: Frank Miller, surveillant de Pinkerton, a été abattu.

Mollie Maguires et le détective James McParland (1843-1919).

De l’Agence de Détective Pinkerton, le détective James McParland (1843-1919) en 1880.  McParland est connu pour sa lutte contre les Molly Maguires (société secrète) pour son échec à l’encontre des dirigeants de la Fédération de l’Ouest des mineurs, et pour son apparition comme personnage (agent Leverton) dans l’aventure de Sherlock Holmes : La Vallée de la Peur.

Franklin B. Gowen (1836-1889), Procureur du district pour la Schuylkill County, Pennsylvanie, président du chemin de fer Philadelphia et Reading, et de la Compagnie de charbon et d’acier Philadelphia et Reading.

Dans les années 1870, Franklin B. Gowen, alors président de la compagnie de chemin de fer Philadelphie et Reading a embauché l’agence pour enquêter sur les syndicats dans les mines de la société. Un agent de Pinkerton, James McParland, en utilisant l’alias de James McKenna, a infiltré Le Molly Maguires, une société secrète du 19e siècle principalement pour les mineurs de charbon Américains d’origine irlandaise, conduisant à la chute de l’organisation travaillante. L’incident a été l’inspiration pour Sir Arthur Conan Doyle pour une des aventures de Sherlock Holmes son roman La Vallée de la peur. Un agent de Pinkerton (agent Leverton) apparait aussi dans un petit rôle dans L’Aventure du Cercle Rouge, une autre aventure de Sherlock Holmes. Un film de 1970, The Molly Maguires a été vaguement basé sur elle, mettant en vedette Richard Harris, Sean Connery et Anthony Zerbe.

Les hommes de Pinkerton quittant une barge après leur reddition au cours de la grève de Homestead.

La grève de Homestead.

Le 6 juillet 1892, lors de la grève de Homestead, 300 détectives de la Pinkerton de New York et de Chicago ont été appelés par la Carnegie Steel, d’Henry Clay Frick pour protéger le moulin de Pittsburgh et les briseurs de grève de la région. Il s’en est résulté un combat de feu avec un siège où 16 hommes ont été tués et 23 autres ont été blessés. Pour rétablir l’ordre, deux brigades de la milice de Pennsylvanie ont été appelées par le gouverneur.

Comme un héritage de la participation de la Pinkerton, un pont reliant la banlieue de Pittsburgh à proximité de Munhall et Rankin a été nommé le pont d’atterrissage de Pinkerton.

LE DÉTECTIVE FRANK P. GEYER (? – 1918).

En 1895 le détective Frank Geyer (? – 1918) a traqué le meurtrier des trois enfants assassinés Pitezel, menant à l’éventuel procès et l’exécution du premier tueur en série connu des États-Unis, H.H. Holmes. Son histoire est racontée dans son livre autobiographique, L’Affaire Holmes-Pitezel. Pinkerton avait déjà appréhendé Holmes en 1894 à Boston, sur un mandat pour fraude à l’assurance perpétré à Chicago.


Dr. H. H. Holmes. Le premier tueur en série en Amérique. Holmes est soupçonné du meurtre de 200 personnes dans une chambre secrète dans un hôtel qu’il a construit près de l’Exposition « White City », puis d’avoir décharner leur corps pour vendre leurs squelettes dans un but lucratif.

L’assassinat de Frank Steunenberg (1861-1905) et le procès.

Le gouverneur Frank Steunenberg (1861-1905). Son assassin Albert Edward Horsley (Harry Orchard) (1866-1954).

Harry Orchard a été arrêté par la police de l’Idaho et a avoué à l’agent de la Pinkerton James McParland qu’il avait assassiné l’ancien gouverneur Frank Steunenberg de l’Idaho en 1905. Orchard a témoigné (en vain) sous la menace de suspension contre la Fédération des mineurs de l’Ouest et son président Big Bill Haywood, le nommant avec succès. Avec une défense énergique par Clarence Darrow, Haywood et les autres défendeurs du WFM ont été acquittés dans un procès médiatisé au niveau national. Orchard a reçu une sentence de mort, mais elle a été commuée.

Les criminels et la concurrence.

Des agents de la Pinkerton ont été embauchés pour suivre le proscrit Jesse James, la bande de Réno, et la bande Wild Bunch (y compris Butch Cassidy et le Sundance Kid). Le 17 mars 1874, deux détectives de la Pinkerton et un shérif adjoint, Edwin P. Daniels (1851-1874), ont rencontré les jeunes frères (les associés de la bande James-Younger), John Younger, et un agent de la Pinkerton (Edwin P. Daniels) ont été tués. À Union, Missouri une banque a été volée par George Collins, alias Fred Lewis et Bill Randolph, et le détective de la Pinkerton (Chas Schumacher – Charles J. Schumacher) qui a trainé avec eux et a été tué. George Collins a été pendu le 26 mars 1904 et Randolph a été pendu le 8 mai 1905 à Union, Les Pinkerton ont également été embauchés pour transporter des fonds et d’autres marchandises de haute qualité entre les villes et les villages, ce qui les rendait vulnérables aux bandits. Les agents Pinkerton étaient en général bien payés et bien armés.

John Harrison Younger (1851-1874).  Il formait une bande avec ses frères Cole et Jim Younger.

G.H. Thiel, un ancien employé de Pinkerton, a fondé la Compagnie de Service de Détective Thiel à St-Louis, Missouri, un concurrent de l’agence Pinkerton. La société Thiel offre ses services aux États-Unis, au Canada et au Mexique.

En raison de ses conflits avec les syndicats, le mot Pinkerton continue d’être associé par les organisateurs syndicaux et des membres du syndicat des briseurs de grève. Pinkerton, cependant, a été écarté de la main-d’œuvre par des révélations d’espionnage annoncée par les audiences des comités de Follette en 1937. Le travail de détection criminelle de Pinkerton a également souffert du mouvement de modernisation de la police, qui a vu la montée du Bureau Fédéral d’Investigation FBI et le renforcement des branches et des ressources humaines de la police publique. Grâce au travail et au travail d’enquête criminelle, sur lequel l’agence Pinkerton a prospéré pendant des décennies, la société est devenue de plus en plus impliquée dans les services de protection, et dans les années 1960, même le mot « Détective » a disparu de la tête de l’agence. En juillet 2003, l’agence Pinkerton a été acquise par son rival de longue l’Agence de Détective William J. Burns (fondée en 1910), par Securitas AB pour créer Securitas Security Services USA, inc., une des plus grandes entreprises de sécurité dans le monde.    

Références dans la culture populaire.

Félix Leiter dans les romans de James Bond est devenu un agent Pinkerton quand la CIA l’a retiré après avoir perdu un bras et une jambe (James Bond, mariage de Félix) il reviendra ensuite à la CIA comme réserviste.

Spicer Lovejoy dans Titanic, est un ancien détective Pinkerton et un ancien policier engagé comme garde du corps de Cal.

Les deux agents Pinkerton dans le film de 2005, La légende de Zorro avec Antonio Banderas et Catherine Zeta-Jones.

Dans le film de 200l, Hors-la-loi américains (American Outlaws) Timothy Dalton est Alan Pinkerton.

Timothy Dalton (Allan Pinkerton) et Collin Farrell (Jesse James).



Alfred Hitchcock a embauché des gardes de la Pinkerton pour empêcher les gens de pénétrer dans les salles une fois que le film « Psycho » a commencé ;

Le livre de Thomas Keneally « Le Train du Peuple » mentionne des gardes de la Pinkerton utilisées en Australie.

La chanson d’Elton John  » Ballad of a Well-Known Gun « de son album country Tumbleweed Connection »mentionne également les Pinkerton.

Dans le film de 2007  » 3:10 pour Yuma « il y a une représentation d’un vol d’une diligence qui est accompagnée et surveillée par des gardes de Pinkerton.


Un agent Pinkerton de Hearst dans Deadwood.

L’Agence Pinkerton est souvent mentionné dans la série de HBO  » Deadwood « . Les Pinkerton sont décrits comme des « muscles », et sont recrutés par l’entrepreneur impitoyable, George Hearst.


L’Agence Pinkerton est également référencé dans BioShock Infinite. Le protagoniste est un agent de la Pinkerton déshonoré Booker DeWitt, un personnage qui a du mal à se réconcilier avec ses propres actions violentes dans le passé. Toutes références au rôle de l’agence Pinkerton à des grèves ont été supprimées pour empêcher la syndicalisation. L’exploitation des travailleurs est un thème central dans la partie. La grande entreprise industrielle dans la partie, la ville flottante de Columbia est appelée « Fink » (référence à « Frick »).

Dans le drame de la BBC Ripper Street, le capitaine Homer Jackson est dit être un chirurgien de l’armée américaine et ex-Pinkerton.



Dans la fiction de 2013 le livre Clive Cussler, on parle beaucoup des briseurs de grève Pinkerton, tout comme d’Henry Clay Frick.

Dans le film de 1969, Butch Cassidy et le Kid, il y a un détachement d’agents Pinkerton.


Dans le jeu de rôle Deadlands il est dit qu’Abraham Lincoln a engagé les Pinkerton pour enquêter sur le surnaturel.

Le livre de chansons : Saddle, & Go » chanson du groupe Clutch ou figure un meurtrier « un homme de Pinkerton ».

Dans la saison 4, épisode 2 en anglais: « The 10 Li’l Grifters Job», en français : Cinq contre un (Signing Up to Wealth) de la série télévisée Leverage (Les Arnaqueurs) Sophie mentionne à Élliot que Charlie Siringo était un vrai cowboy dans la vie et un détective de Pinkerton.

Dans la saison 1, épisode 2, de la série télévisée américaine de la BBC « Copper », les détectives Pinkerton, envoyés par Haverford, essayent en vain de le contraindre à divulguer ou Corky a caché Annie en utilisant la force, finalement il lui brise l’os de la cuisse.



LES AGENTS PINKERTON DANS LES FILMS ET EN VRAI.

LA WINCHESTER 1866 RIFLE DONT SE SONT SERVIS LES PINKERTON AVEC LE GANG DE JESSE JAMES.

Des agents Pinkerton durant leur investigations dans un vol de train à Kansas City en 1908.

RÉFÉRENCES :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Allan_Pinkerton

http://en.wikipedia.org/wiki/Pinkerton_Government_Services

Une réflexion sur “ALAN PINKERTON ET L’AGENCE NATIONAL DE DÉTECTIVE PINKERTON.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s